Sciences

Notre soleil, cette grande inconnue

ActualitéClassé sous :Astronomie , soleil , electrons

Aux Etats-Unis, une équipe de Boston University, associée à la NOAA (National Oceanographic and Atmospheric Administration), a découvert pourquoi le vent solaire formait des ondes dans la magnétosphère terrestre.

Le soleil vu par la sonde SOHO. crédit ESA

La densité du vent solaire en fluctuant fait résonner la magnétosphère terrestre. Quand le vent solaire est dense, la magnétosphère se compresse. Quand il est moins dense, la magnétosphère s'étend. Des électrons tueurs présents dans les ceintures de radiations sont accélérés à des vitesses proches de celle de la lumière suivant cette période. Ces électrons peuvent endommager gravement les satellites en orbite.

C'est la première fois que des chercheurs trouvent une explication à ces ondes d'électrons tueurs. Les raisons du changement périodique de la densité du vent solaire sont encore inconnues. Au sujet de la lumière solaire, une nouvelle étude menée par les chercheurs du SouthWest Research Institute et de Charles University (Prague), révèle que la pression de la lumière solaire peut mettre en rotation de petits astéroïdes en orbite autour du soleil, ou arrêter totalement leur rotation. Parfois, ils peuvent même être tellement accélérés qu'ils peuvent se désintégrer. Cette nouvelle découverte expliquerait le comportement inhabituel de 10 petits astéroïdes de la famille Koronis. L'effet de la lumière solaire est appelé effet Yarkovsky, nom de l'ingénieur russe qui l'a découvert en 1900.

Cela vous intéressera aussi