Les nuages prennent toutes sortes de formes et même de couleurs, au hasard des mouvements de l'air mais aussi de phénomènes physiques. © viperagp, Fotolia

Planète

Science décalée : un nuage aux couleurs de l’arc-en-ciel et bien d’autres encore

ActualitéClassé sous :météorologie , nuages , forme des nuages

Des nuages. Encore des nuages. Toujours des nuages. Souvent, la grisaille nous pèse. Mais parfois, les nuages nous réservent de bien jolies surprises. Alors si nous prenions quelques instants pour lever les yeux et rêver un peu ?

Nous avons tous ce souvenir de moments un peu hors du temps. Ces moments où, allongés dans l'herbe, nous nous laissions aller, enfants, à reconnaître des formes particulières aux nuages. Comme s'ils avaient un message à nous faire passer. Ici, un cheval qui se cabre. Là, un petit lapin blanc. Plus loin encore, un visage de profil.

Pour revenir un peu sur Terre, sachez que les psychologues donnent à ce jeu d'enfant, un nom d'adulte : la paréidolie. Cette faculté à associer à une structure informe, un élément de notre quotidien, bien identifiable, nous serait héritée de notre évolution. Notre cerveau, en effet, aime structurer son environnement pour améliorer nos chances de survie.

Et vous avez probablement également noté que ce que nous voyons dans les nuages nous est généralement propre. Sur le même principe que celui qui préside au célèbre test de Rorschach. Ce que nous voyons dans ses taches renseigne le thérapeute sur notre personnalité et sur notre état d'esprit du moment.

En janvier 2018, un nuage iridescent particulièrement marqué est apparu dans le ciel du Brésil. © Courtoisie d'Andre Luiz Nassif

D'où vient l'irisation ?

Parfois, les nuages nous offrent des spectacles plus consensuels. Comme celui qui a été observé dans le ciel du Brésil, le 28 janvier 2018. Un nuage arc-en-ciel ! Le phénomène météorologique est rare — surtout lorsqu'il est aussi marqué —, mais il porte un nom scientifique. Celui de nuage iridescent.

Les météorologues appellent météore un phénomène observé dans l'atmosphère et plus précisément photométéore un phénomène optique résultant de la réflexion, de la réfraction, de la diffraction ou d'interférences de la lumière solaire ou lunaire. Les nuages irisés sont produits par la diffraction des rayons lumineux sur les microparticules qui les composent.

Le plus souvent, les couleurs observées sont vertes ou roses, dans des tons plutôt pastel. Mais il arrive, comme en ce 28 janvier dernier — lorsque les gouttelettes qui forment le nuage sont particulièrement nombreuses, uniformément réparties et de taille identique et de préférence en fin d'après-midi ou le matin — que la lumière du Soleil soit diffractée en toutes les couleurs de l'arc-en-ciel pour nous offrir un spectacle incroyable.

Des couleurs et des formes étonnantes

Un arcus dans le ciel des États-Unis. © Christin Lola, Fotolia
Un mammatus. © Maksim Shebeko, Fotolia
Un asperatus au-dessus du lac Baïkal. © VarnaovR, Fotolia

D'autres nuages prennent des formes surprenantes. Dans les images que vous venez de faire défiler, reconnaissez l'arcus, un nuage en rouleau observé en présence d'orages, à la limite des précipitations. Il peut s'étendre sur plusieurs kilomètres. Le mammatus, de son côté, tient son nom du latin signifiant « mammaire ». Il se présente sous la forme de boules nuageuses tout à fait étonnantes, résultantes du passage d'une partie du nuage au-dessus d'une zone d'air plus sèche. L'asperatus, lui, avec ses formes d'ondes sombres et ses airs menaçants, nous plonge tout droit dans un film d'horreur.

Enfin, si vous croyez un jour apercevoir une énorme soucoupe volante flotter dans le ciel, vérifiez au préalable qu'il ne s'agit pas tout simplement de l'un de ces nuages que l'on qualifie de lenticulaire. Il se forme en altitude, généralement près de massifs montagneux. Et sa forme n'est pas sans rappeler celle d'une soucoupe volante ou d'un engin spatial venu d'une autre terre.

Des nuages lenticulaires. © Liam, Fotolia
  • Les spécialistes qualifient de paréidolie notre aptitude à discerner des formes particulières dans les nuages.
  • Un arc-en-ciel peut apparaître dans un nuage. On parle alors de nuage iridescent.
  • Arcus, mammatus, asperatus ou encore nuage lenticulaire sont des exemples de nuages aux formes étonnantes.
Cela vous intéressera aussi

Le fascinant monde des nuages  Regardez passer les nuages : il en est de toutes les formes. Nous vous en montrons ici quelques-uns, qui résident à différents « étages », comme disent les météorologues.