Une tempête au-dessus du Nebraska au ventre bosselé. Les mammatus se forment lorsqu’un nuage instable rencontre une couche d’air très sec. © Stephen Lansdell, Royal Photographic Society

Planète

Phénomènes météorologiques : les plus belles photos de 2016

ActualitéClassé sous :météorologie , orage , nuage

Le 10 septembre 2016, les lauréats du premier concours international de photographie amateur de phénomènes météorologiques, organisé par la Société royale de photographie, en Angleterre, furent connus. Voici les six photos récompensées, plus celles de quatre autres finalistes, parmi les 800 soumises au jury.

« La Grande-Bretagne est une nation obsédée par la météo. C'est probablement la raison pour laquelle la Royal Meteorological Society et la Royal Photographic Society ont organisé le premier concours du photographe météo de l'année », écrit le quotidien britannique The Guardian en préambule de sa présentation des photos qui ont été retenues par le jury.

Deux tempêtes se rencontrent

Sur la photo ci-dessous, deux tempêtes se rencontrent ! La photographe, qui aime sillonner les grandes plaines américaines, comme ici au Nouveau-Mexique (États-Unis), se retrouvait ce jour-là littéralement au cœur des ténèbres, sur le champ de bataille de ces deux super-cellules animées chacune par leur propre courant ascendant... Un spectacle saisissant.

Deux grandes tempêtes se font face. De par ses flancs stratifiés et modelés par les vents, celle de gauche apparait un peu plus âgée que celle de droite, qui n’a de cesse de se gonfler. © Camelia Czuchnicki, Royal Photographic Society

Des vagues géantes en Angleterre

Les remparts du port de Whitehaven, dans le nord de l'Angleterre (côte ouest), sont littéralement submergés par les énormes vagues. C'était en 2013. Le Royaume-Uni essuyait alors une série de grosses tempêtes venues de l'océan Atlantique.

Les vagues géantes n’ont pas eu de mal à franchir les remparts intérieurs du petit port de Whitehaven, dans le nord de l’Angleterre. © Paul Kingston, Royal Photographic Society

Le soleil levant à travers un brouillard épais

Cette photo nous transporte dans le comté de Suffolk, dans l'est de l'Angleterre, par un matin d'hiver. Le soleil levant peine à traverser le brouillard épais. La campagne tout autour du moulin de Herringfleet a été repeinte par le givre. Un paysage qui n'est pas sans évoquer l'illustre J. M. W. Turner.

Un paysage de la campagne anglaise sous un pâle soleil éteint par le brouillard. Comment ne pas penser à Turner et à Tess de Roman Polanski ? © Andrew Bailey, Royal Photographic Society

Au cœur des ténèbres

Le spectacle d'une tornade est toujours impressionnant. Elles sont des centaines à balayer chaque année les grandes plaines du centre des États-Unis, attirant dans leurs sillages de nombreux photographes, chasseurs de ces phénomènes extrêmes, comme ici près de la ville de Wray, dans le Colorado.

Une lente tornade dans le Colorado, aux États-Unis, fait son show. © Tim Moxon, Royal Photographic Society

Un rare farfadet au-dessus d'un violent orage

Venu d'abord pour photographier la silhouette de notre Galaxie depuis la côte du Costa Rica, Ben Cherry put saisir, au-dessus d'un orage à l'horizon, un rare farfadet (sprite en anglais) fendre l'atmosphère à travers ses couches les plus élevées. « C'est le seul que j'ai vu et ce fut vraiment une expérience très spéciale » se souvient-il. L'arborescence fulgurante de ce phénomène météorologique fait écho à celle de la Voie lactée, que les Mayas appelaient Wakah Chan (l'arbre sacré).

Un rare farfadet produit au-dessus d’un violent orage au loin, au large du Costa Rica. Le jet de lumière se déploie jusque dans la mésosphère. © Ben Cherry, Royal Photographic Society

Les mamelles du ciel

Elles sont nombreuses les mamelles (ces poches arrondies présentes sous les grands nuages convectifs sont appelées mammatus ou mamelons) sur le ventre de cette super cellule qui avait assombri le ciel du Nebraska, aux États-Unis. Une magnifique torsade dessine comme une colonne touchant le sol.

Une tempête au-dessus du Nebraska au ventre bosselé. Lesmammatusse forment lorsqu’un nuage instable rencontre une couche d’air très sec. © Stephen Lansdell,Royal Photographic Society

Arc-en-ciel et tempête en vue

Tout à l'air si paisible au premier plan de la photo ci-dessous, encore sous la lumière douce du soleil. Mais l'horizon s'est assombri, un orage de grêle menace. Possible que le navire pétrolier (à l'horizon, à droite) fait tout pour lui échapper.

Arc-en-ciel et tempête à l’horizon. Un pétrolier prend la fuite (à droite). © James Bailey, Royal Photographic Society

Un chemin dans les nuages

Voici un paysage presque surréel d'un pont de terre dans les nuages... Cette photo fut prise lorsque le brouillard commençait enfin à se lever sur la crête des collines de Foel Fras, dans le nord du Parc national Snwdonia, au Pays de Galles.

Une langue de terre vers les nuages. Photo prise dans le nord du Pays de Galles. © Steve M. Smith,Royal Photographic Society

Un pont entre ciel et terre fait de pluie et de grêle

Sur la photo ci-dessous, on peut voir de la pluie et de la grêle se déverser par torrent tout près du radiotélescope de Jodrell Bank, dans la plaine autour de Macclesfield, petite ville du centre du Royaume-Uni.

Photo prise depuis les hauteurs de la forêt de Macclesfield par une fin d’après-midi froide d’hiver. Avalanche de grêle sur la plaine. © Mark Boardman, Royal Photographic Society

Un orage enragé

Graham Newman était sur le rivage sur la côte nord-ouest de l'Australie, à un peu plus de 5 km de l'orage lorsqu'il a pris cette photo. L'un des multiples éclairs frappait alors le super-tanker de 240 mètres de long, Guanabura. Quelques minutes plus tard, le photographe dut courir jusqu'à sa voiture pour se protéger de la foudre qui l'encerclait. « Je venais juste de fermer la porte de la voiture lorsque la foudre a frappé tout près » raconte-t-il.

Belle et terrifiante, la foudre frappe l’océan et le super-tanker Guanabura, au large de la côte nord-ouest australienne, près du champ pétrolier de l’île de Barrow. © Graham Newman,Royal Photographic Society

Toutes les photos des finalistes sont à découvrir ici.

Cela vous intéressera aussi

Kézako : comment prévoir la météo ?  Les prévisions météorologiques font appel à de nombreux facteurs : analyse des vents, de la pression atmosphérique, des températures, etc. Unisciel et l'université de Lille 1 nous expliquent, durant cet épisode de Kézako, comment les scientifiques prédisent le temps qu’il pourra faire dans les prochains jours.