Les correspondances entre sons et couleurscouleurs ont fait l'objet de diverses tentatives au cours des siècles. Toutefois, les caractéristiques des ondes sonoresondes sonores et lumineuses d'une part, et la physiologie de la perception des sons et des couleurs d'autre part, montrent qu'il n'est pas possible, sur des bases scientifiques, de faire correspondre des sons musicaux à des couleurs.

Sons et couleurs : de la science à l'art. © Gerisima - Fotolia

Sons et couleurs : de la science à l'art. © Gerisima - Fotolia 
Notes et couleurs. © B. Valeur

Notes et couleurs. © B. Valeur

Pourtant de telles correspondances existent chez certaines personnes qui ont des sensations colorées en entendant des sons : le terme médical est synopsiesynopsie (forme particulière de synesthésiesynesthésie). De toute façon, pour tout un chacun, il existe des analogiesanalogies sensorielles qui ont généré un vocabulaire relevant du même champ sémantique pour les sons musicaux et les couleurs : chromatisme (cf. cercle chromatique et gamme chromatique), ton, tonalité, accords, nuances, harmonie, gammes, etc.

En outre, nombre de peintres ont puisé leur inspiration dans la musique, tandis que divers compositeurs ont approfondi les relations entre musique et couleurs.

Découvrez ce dossier original en gardant à l'esprit cette phrase du peintre Johannes Itten : « L'essence originelle de la couleur est une résonancerésonance de rêve, une lumièrelumière devenue musique ».

À lire également, le dossier complet consacré à la couleur.