Réserve d'eau de pluie. © schulzie, Adobe Stock
Maison

L'eau au jardin : six conseils antigaspi

Question/RéponseClassé sous :Jardinage , jardin , gaspillage

L'eau est une ressource qu'il ne faut pas gaspiller, source gratuite dans le ciel mais coûteuse au robinet qu'il faut consommer avec modération et utiliser le moins possible au jardin en mettant en place de nombreuses solutions. Binage, paillage, réserve d'eau... sont autant de conseils à suivre.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Le cycle de l’eau modifié par le réchauffement climatique  Sur notre planète, la surveillance du cycle de l’eau est indispensable à la compréhension du réchauffement climatique. Le Cnes nous parle, au cours de cette vidéo, des différentes missions spatiales qui, depuis plusieurs années déjà, permettent de suivre l'eau tout autour du Globe. 

Lorsque l'on a un jardin ou un balcon, l'arrosage est primordial pour avoir de beaux végétaux. Avec les périodes de chaleur, de sécheresse et de canicule, qui sont de plus en plus nombreuses, adoptez de bons gestes pour éviter le gaspillage de l'eau.

Chasser les fuites dans les points d’eau

Que ce soit pour le bassin, le robinet extérieur, la réserve d'eau ou la mare, vérifiez régulièrement l'étanchéité. Un simple goutte-à-goutte peut gaspiller des litres d'eau inutilement. Réparation pour certains et changements de joint pour d'autres seront au programme.

Récupérer l’eau de pluie

Installez un récupérateur d’eau sur la gouttière de l'habitation ou d'un local annexe (garage, abri, etc.) afin de profiter de l'eau de pluie qui tombe lors de précipitations. Une simple pluie peut vous permettre de conserver des dizaines de litres d'eau pour arroser votre jardin. Il existe différentes contenances, couleurs et formes de collecteur d'eau. Sur un balcon, renseignez-vous auprès de la copropriété avant de l'installer. Il existe des petits modèles gain de place, très plats. Si vous avez de la place, des réserves d’eau enterrées peuvent s'installer.

Arroser au bon moment

En été, prenez l'habitude d'arroser le soir afin d'éviter l'évaporation de la pleine journée. Le matin, très tôt est aussi possible. N'attendez pas que la terre se craquèle pour apporter de l'eau aux végétaux. Pour dépenser peu d'eau, installez un tuyau microporeux avec un programmateur qui va distribuer la juste quantité régulièrement. Les systèmes d'aspersion ne sont pas préconisés car ils ont tendance à gaspiller de l'eau et les feuilles de végétaux mouillées attrapent des maladies et champignons. L'arrosage se fait toujours au pied. Autre moyen économique : les ollas, pots en terre cuite microporeuse, qui vont diffuser lentement l'humidité aux racines des végétaux.

Ombrager une terrasse végétalisée. © Delphotostock, Adobe Stock

Ombrager des coins de jardin

Que ce soit le balcon, la terrasse, le potager ou le fond du jardin, installez des aménagements pour créer de l'ombre. Pergola, store, voile d'ombrage, tonnelle, canisses ou kiosque peuvent faire baisser la température et diminuer considérablement les quantités d'eau nécessaires aux végétaux qui poussent en dessous. Habillez-les de plantes grimpantes (glycine, clématite, vigne-vierge, lierre, etc.) pour augmenter la sensation de fraîcheur. Le jardinier saura aussi profiter de cette ombre si recherchée en été. Au potager, semez des cultures hautes comme le maïs ou les pois grimpants pour apporter de l'ombre aux légumes installés en dessous.

Pailler les cultures

En plaçant de la paille au pied des cultures, vous allez créer une couche isolante qui va stopper la pousse des mauvaises herbes qui puisent inutilement l'humidité, enrichir le sol et conserver l'humidité nécessaire au bon développement des plantes et légumes. Utilisez des paillis végétaux (paille, paillette de chanvre, paillette de lin, etc.) ou de la pelouse sèche pour le potager. Attention aux écorces de pin maritime et aux aiguilles de pin qui sont acides donc à privilégier seulement dans des massifs de terre de bruyère.

Biner la terre

Pour éviter que la terre ne sèche et craque avec les périodes de chaleur, prenez l'habitude de biner régulièrement la surface des massifs et des rangs du potager. Vous allez ainsi ameublir et aérer la terre. Comme le dit le proverbe « Un binage vaut mieux que deux arrosages ». En binant le sol, vous allez permettre une meilleure infiltration de l'eau qui va profiter aux racines des végétaux et arroser moins.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !