Avec les périodes de sécheresse à répétition, pour profiter d’un beau jardin il est nécessaire de l’arroser, mais pas n’importe comment. Pour économiser l’eau, utiliser un système d’arrosage connecté est un atout de taille.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Les chiffres de l'eau en France 32 milliards de mètres cubes prélevés chaque année en France dont la moitié sert à refroidir les centrales thermiques. Voici l'un des chiffres clé de l'eau en France.

Signe du réchauffement climatique, ces dernières années les périodes sans pluie se multiplient et sont responsables au plus fort de l'été de périodes de sécheresse. Difficile dans ces conditions de profiter d'un beau jardin verdoyant. L'arrosage peut se faire au jugé avec un simple tuyau ou à l'aide d'un système d'arrosage intelligent. Cette seconde solution permet de gérer une période d'arrosage, qui a tendance à s'allonger année après année, sans gaspiller un bien aussi précieux que l'eau.

Une installation connectée pour économiser l’eau et mieux arroser

Haies, massif, pelouse..., la gestion de l’eau est un impératif pour la bonne croissance des végétaux. Pour y parvenir, Gardena propose le système d'arrosage automatique intelligent et connectable Smart App. Comparée à un arrosage classique, cette solution permet, selon le fabricant, d'économiser 70 % d'eau. Un système qui se compose de différents modules indépendants (programmateur, sonde...) et d'une applicationapplication pour smartphonesmartphone et tablettetablette

Simplement raccordé à un robinet extérieur, un programmateur d'arrosage automatique gère selon les plages d'utilisation programmées l'arrosage du jardin. © Gardena
Simplement raccordé à un robinet extérieur, un programmateur d'arrosage automatique gère selon les plages d'utilisation programmées l'arrosage du jardin. © Gardena

Un système d’arrosage automatique complet

Pour communiquer avec l'application, les accessoires doivent être connectés à une passerellepasserelle WiFi de la gamme Smart System. Quelle que soit la solution d'arrosage (enterrée, goutte-à-goutte, en surface), le programmateur d'arrosage « Smart Water Control » se raccorde directement à un robinet extérieur. Pour une gestion plus fine de l'arrosage, il peut être associé au capteurcapteur « Smart sensor ». Ce dernier détermine le taux d'humidité et la température du sol. En revanche, pour arroser plusieurs zones (jusqu'à six) selon leur besoin respectif en eau, il est nécessaire d'installer un programmateur connecté « Smart irrigationirrigation control ». Enfin, pour ceux qui disposent d'un récupérateur d'eau de pluie ou d'un puits, il est possible de pomper l'eau à l'aide de la pompe automatique « Smart pump ». Elle peut s'intégrer à ce dispositif domotiquedomotique pour le jardin ou être utilisée indépendamment. En effet, elle intègre des programmes d'arrosage. 

Gérer l'arrosage du jardin à l'aide d'un smartphone où que l'on soit, une solution simple et efficace <em>via</em> l'application Smart App qui tient compte de la météo, de l'humidité et de la température de la terre. © Gardena
Gérer l'arrosage du jardin à l'aide d'un smartphone où que l'on soit, une solution simple et efficace via l'application Smart App qui tient compte de la météo, de l'humidité et de la température de la terre. © Gardena

Programmer l’arrosage du jardin au bon moment

Toute cette technologie de pointe ne doit pas faire oublier pour autant que pour être efficace l'arrosage des végétaux ne se fait pas à n'importe quel moment. Avantage de cette solution domotique, une programmation de l'eau pile à l'heure souhaitée via l'application. Si l'arrosage s'effectue sur les feuilles, privilégiez un arrosage tôt le matin (6 h). À l'inverse, si l'arrosage s'effectue au pied des végétaux (haiehaie, massif...), programmez l'arrosage le soir. Quoi qu'il en soit, bannissez un arrosage en pleine journée, et a fortiori en plein soleilsoleil, pour éviter que l'eau ne s'évapore ou favorise, sur certains végétaux, la brûlure des feuilles.