Maison

Enterrer sa cuve de récupération d'eau de pluie ?

Dossier - Récupération de l'eau de pluie : la bonne idée
DossierClassé sous :Bâtiment , Maison , pluie

La récupération de l'eau de pluie a de nombreux avantages écologiques et économiques. Elle s'inscrit dans une logique de développement durable. De la collecte à la redistribution en passant par le choix du matériau et de l'emplacement, vous aurez toutes les cartes en main pour équiper votre logement dans ce dossier.

  
DossiersRécupération de l'eau de pluie : la bonne idée
 

Une fois votre cuve de récupération d'eau de pluie choisie, vous devrez déterminer l'emplacement de celle-ci : citerne enterrée, hors sol, en sous-sol, dans un vide sanitaire. Pour une faible consommation, les cuves non enterrées sont idéales et dispensent de creuser une excavation. En outre, leur capacité peut également être très importante.

Faut-il enterrer sa cuve de récupération d’eau de pluie ? Ici, un schéma pour récupérer l'eau de pluie. © Imagedb.com, Shutterstock

Souvent, un même modèle de cuve peut être enterré ou non. Tout est affaire de considérations esthétiques et de place. Lorsque la maison est déjà construite, il est souvent plus simple de laisser la cuve à l'air libre.

Plusieurs fabricants proposent uniquement des cuves en polyéthylène haute densité de qualité alimentaire. © Skywater

Quel emplacement pour enterrer ma cuve de récupération d'eau ?

En revanche, dans le cas d'une construction neuve, il est intéressant de profiter de la présence des engins de terrassement pour procéder à son enfouissement. Cette solution présente l'intérêt de conserver l'eau à l'abri de la lumière et à la température du sol. Cela évite les développements bactériens, la formation d'algues, et isole thermiquement l'eau en la protégeant ainsi du gel et de la chaleur. « La plupart de nos clients choisissent de les enterrer même si les parois de nos cuves ne laissent pas passer la lumière », précise Willy Rohdmann, cofondateur de Skywater.

Pour éviter les déformations, la cuve doit être posée sur un lit de sable d'au moins 20 cm d'épaisseur. En terrain humide (zone inondable, nappe phréatique) ou argileux, il est impératif de faire un radier en béton de 20 cm et de sceller la cuve au sol. En cas de passage ou de stationnement de voitures sur la cuve, il sera préférable de réaliser une maçonnerie complémentaire.