Maison

Cuve de récupération d’eau de pluie : 1.000, 5.000, 10.000 litres ?

Dossier - Récupération de l'eau de pluie : la bonne idée
DossierClassé sous :Bâtiment , Maison , pluie

La récupération de l'eau de pluie a de nombreux avantages écologiques et économiques. Elle s'inscrit dans une logique de développement durable. De la collecte à la redistribution en passant par le choix du matériau et de l'emplacement, vous aurez toutes les cartes en main pour équiper votre logement dans ce dossier.

  
DossiersRécupération de l'eau de pluie : la bonne idée
 

Pour choisir la taille de la cuve, il faut, d'une part, évaluer ses besoins (donc avoir répondu à la question de l'usage), d'autre part, savoir quelle quantité d'eau il est possible de récupérer.

Quel volume de stockage choisir pour sa cuve de récupération d'eau ? 1.000 litres ? 5.000 litres ? 10.000 litres ? Ici, des cuves de récupération servant pour le bétail. © Kezza, Shutterstock

Concernant les besoins pour le jardin, on compte 17 litres/m2. Pour ceux qui ne sont pas « encore » équipés de toilettes sèches, sachez qu'on estime à environ 8.000 litres par personne les besoins annuels liés à l'utilisation de la chasse d'eau.

En moyenne, on récupère 600 litres d'eau de pluie par an par mètre carré de toiture. La capacité de la cuve dépendra de la localisation géographique.

Pour une famille de quatre personnes, le volume de stockage conseillé est de 5.000 litres. © La Nive

Quel volume de stockage : 1.000 litres, 5.000 litres, 10.000 litres ? 

Contrairement aux idées reçues, on recommande une cuve plus grande au sud d'un parallèle passant par Lyon, car s'il y pleut moins souvent qu'au nord, les quantités sont plus importantes.

Pour une famille de quatre personnes, pour un usage dans la maison, il faut compter une cuve de 4.500 litres au nord et 6.500 litres au sud. Les cuves les plus vendues sont celles de 5.000 litres.