Petits et sournois, les termites font feu de tout bois pour se nourrir de cellulose... Pour éliminer la colonie, l'installation d’appâts autour d'une maison permet de les piéger définitivement. Simple et efficace, il faut cependant vérifier régulièrement la qualité des appâts. © Sentri Tech
Maison

Un appât pour piéger et éliminer les termites

ActualitéClassé sous :Bâtiment , termite souterrain , destruction de nuisible

-

Discrets, silencieux, sourds... les termites occasionnent des dommages parfois irréversibles dans les maisons. Afin d'éradiquer le fléau, Sentri Tech tend un piège aux redoutables petits insectes blanchâtres. Il les attire, pour mieux les éliminer. Ce système de défense s'applique aussi bien aux constructions neuves qu'aux maisons anciennes.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] La Floride envahie par les supertermites  Il existe plus de 2.800 espèces de termites au travers le monde mais seul un petit nombre d'entre elles sont considérées comme nuisibles par l’Homme. Le termite souterrain de Formose et le termite souterrain d’Asie font partie des plus voraces. Leur hybridation donne naissance à un supertermite aux capacités étonnantes, à découvrir au cours de cette vidéo. 

Parmi l'arsenal dont on dispose pour détruire les colonies de termites (barrière physico-chimique, barrière physique...), la société Sentri Tech propose un dispositif constitué de pièges contenant un appât. L'installation doit être effectuée par des professionnels certifiés par le fabricant. Des stations Sentrisol sont ainsi disposées dans le jardin autour de la maison. En cas d'invasion avérée, elles sont complétées par la pose de pièges dénommés Sentribox. Contenant un appât haute densité, ces pièges excitent l'appétit des termites ouvriers, qui dévorent l'appât puis le régurgitent (trophallaxie) contaminant alors le reste de la colonie. Ce procédé curatif non chimique et certifié CTB P+ permet aux habitants de rester chez eux le temps que les pièges fassent leur effet ! Des contrôles sont effectués régulièrement afin de vérifier l'action de l'appât. Coût de l'opération, entre 3.000 et 5.000 €, ce qui n'est pas cher payé lorsqu'il s'agit d'éviter la destruction de son patrimoine...

Disposés tout autour de l’habitation, les pièges (stations Sentrisol) attirent et empoisonnent les termites ouvriers qui contaminent la colonie. L’appât attire également les termites éclaireurs, qui laissant des phéromones sur leur trajet envoient la colonie vers de la « bonne nourriture ». © Sentri Tech

Des colonies avides de cellulose

Période où la nature reprend doucement ses droits, le printemps voit aussi se réveiller les colonies de termites. Mesurant un petit centimètre, cet insecte nuisible est particulièrement discret et ravage tout sur son passage. Son but : atteindre le bois mort ou le papier pour se nourrir de cellulose. Pour parvenir à ses fins, rien ou presque ne l'arrête ! En effet, un termite est capable de s'attaquer à des matériaux tels que le plâtre, le plastique ou de se frayer un passage dans les murs les plus solides...

Difficiles à repérer, les termites mangent le bois en lamelles sans rejeter de sciure... Les seules traces trahissant leur passage sont des petits trous pas plus gros qu'une tête d'épingle. Quand on s'en aperçoit, il est déjà trop tard. L'ennemi est là et bien là ! D'où l'importance de protéger efficacement son habitation.

En France métropolitaine, 54 départements sont envahis par les termites. Les départements du Sud-Ouest sont particulièrement touchés. Suivent ceux de la côte Atlantique, du pourtour méditerranéen, de la vallée du Rhône, de la Garonne et la Loire et enfin de l’Ile-de-France. © Frédéric Burguière : source Observatoire National Termite
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !