Sciences

Des robots bâtisseurs dotés de l’intelligence des termites

ActualitéClassé sous :E2014

Un grand architecte est-il nécessaire à l'élaboration d'un bâtiment imposant ? Pas forcément. Dotés de capacités basiques, des robots bâtisseurs inspirés des termites peuvent reproduire (en miniature) certains des plus beaux édifices humains.

Ces petits robots ont pour mission de construire le bâtiment qu’on a intégré dans leur programme. Chacun s’occupe de sa tâche individuellement. Mais tous ensemble deviennent capables de reproduire les miniatures des plus belles merveilles humaines. © Eliza Grinnell, SEAS Communications

Les constructions ne sont pas l'apanage de l'Homme. Les termites, de petits insectes formant une vaste société ressemblant à celle des fourmis, érigent des bâtiments de terre de plusieurs mètres de haut, les termitières, dans lesquels ils vivent. Si des arthropodes en sont capables, pourquoi pas des robots ?

Des scientifiques de l'université Harvard se sont inspirés de ces invertébrés eusociaux pour concevoir des robots bâtisseurs. Ils n'ont pas cherché à en faire des génies, seulement des êtres capables de se déplacer en avant, en arrière et tourner à angle droit sans se cogner, d'éviter le contact avec leurs congénères, de porter des charges et de les disposer selon un plan établi, ce qui demande un effort préalable d'observation. Pas de communication, pas de contremaître : seulement un comportement individualisé qui engendre une intelligence collective et une construction complexe.

Cette vidéo, en anglais, explique l'origine de l'idée et montre les robots-termite en pleine action. © Harvard University, YouTube

À l’assaut du Chichén Itzá

Ayant eu l'honneur de figurer à la une du célèbre magazine Science, avec la publication qui l'accompagne, ces robots mesurent 17,5 cm de long sur 11 cm de large, et disposent de roues en forme de shuriken à trois dents incurvées, leur permettant de gravir des obstacles et de monter sur les briques précédemment disposées. Au niveau de l'électronique embarquée, chacun de ces ouvriers du bâtiment disposent de sept capteurs infrarouges en guise d'œil, de cinq sonars à ultrasons pour repérer les voisins, d'un accéléromètre pour les aider à se repérer dans l'espace et d'une sorte de pelleteuse pour soulever les briques.

Dans la vidéo ci-dessus, qui explique toutes les modalités, on peut notamment voir les petits robots reproduire une miniature de l'imposante pyramide maya de Chichén Itzá, dans la péninsule du Yucatan. Si les ingénieurs les programment tous pour concevoir le même bâtiment, ils collaborent ensemble sans le savoir à l'élaboration de l'édifice final. De la même façon que chaque termite y va de son travail individuel...

Cela vous intéressera aussi