Avec ses nouveaux smartphones Android, Pixel 4 et Pixel 4 XL, Google réunit les ingrédients nécessaires pour rester une référence en photographie tout en explorant de nouveaux usages grâce à sa technologie de détection des mouvements.

 

Cela vous intéressera aussi

Nous savions déjà quasiment tout du Pixel 4 que ce soit par la voix officielle de GoogleGoogle ou bien les nombreuses fuites plus ou moins fortuites. L'effet de surprise était donc passablement émoussé hier lors de la conférence de présentation qui s'est tenue à New York. Pour autant, le PixelPixel 4 est un smartphone majeur de cette fin d'année avec lequel il faudra sans aucun doute compter. Tous les éléments semblent réunis pour en faire un excellent photophone et, peut-être, un excellent smartphone. En attendant notre essai, Futura vous livre ses premières impressions.

Design : le Pixel 4 rentre dans le rang

Petite déception au niveau du design qui perd en originalité. La finition bimatière typique des Pixel disparaît au profit d'un dosdos « glossy » beaucoup plus commun. La seule touche d'originalité vient de la nouvelle couleurcouleur orange plutôt séduisante. Malheureusement, les clients français devront se contenter de la version noire... Mais le smartphone n'en dégage pas moins une impression générale très qualitative. Et l'on se réjouit de la disparition de l'encoche en façade de l'écran qui favorise un affichage plus immersif. En revanche, la bordure supérieure est toujours aussi imposante, mais c'est pour une bonne raison. Elle cache une série de capteurscapteurs (caméra frontale, capteur de proximité projecteurprojecteur de points infrarougesinfrarouges, caméra infrarouge) qui gèrent la reconnaissance faciale dont l'efficacité et la réactivité seraient au moins aussi bonnes que celle du FaceIDFaceID d'AppleApple qui fait figure de référence. Et Google semble suffisamment confiant dans sa technologie pour se passer de capteur d'empreintes digitalesempreintes digitales.

Finie l’encoche sur l’écran. Tant mieux ! © Google
Finie l’encoche sur l’écran. Tant mieux ! © Google

Motion Sense : une promesse à confirmer

Le Pixel 4 inaugure également une importante nouveauté qui le distinguera de la concurrence. Il intègre la technologie de radar Soli que Google développe depuis plusieurs années. Rebaptisée « Motion Sense », il s'agit d'un système de détection des mouvementsmouvements qui permet d'interagir avec le smartphone par des gestes. Un témoin lumineux indique à l'utilisateur la disponibilité du système selon le contexte. Par exemple, lorsqu'un appel arrive, un simple balayage de la main permet de couper le son. On peut utiliser le même geste pour faire passer un morceau de musique ou stopper une alarme. Les cas d'usage sont encore assez limités, mais Google promet qu'ils s'étofferont. À suivre donc...

Affichage 90 Hz

Concernant l'affichage, le Pixel 4 conserve une dalle P-Oled avec une diagonale de 5,7 pouces 1.080 x 2.160 pixels (idem Pixel 3) et 6,3 pouces 1.440 x 3.040 pixels pour le Pixel 4XL (1.440 x 2.960 pixels pour Pixel 3 XL). Malgré une résolutionrésolution quasiment identique, la densité d'image est un peu plus élevée que celle des modèles 2018 : 444 points par poucepoints par pouce pour le Pixel 4 et 537 ppp pour le 4 XL. Mais surtout, la fréquencefréquence de rafraîchissement de l'écran passe de 60 à 90 HzHz, comme sur les OnePlus 7T et 7T Pro. Pour économiser la batterie, le Pixel 4 redescend à 60 Hz lorsqu'il n'est pas utilisé.

Photo : le Pixel 4 a la tête dans les étoiles

Depuis leur lancement, les smartphonessmartphones Pixel se sont bâti une réputation flatteuse pour leurs performances en photographiephotographie. Cela reste évidemment à confirmer par nos propres tests, mais les premières prises en main relayées dans la presse semblent confirmer que le Pixel 4 est bien parti pour se poser en référence parmi les meilleurs photophones. Partisan du traitement logiciellogiciel et du recours à l'intelligence artificielleintelligence artificielle, Google a tout de même décidé de faire évoluer la partie matérielle en ajoutant un second capteur photo arrière. C'est un téléobjectif 16 mégapixels qui ouvre à f2.4 avec un zoom optique 2X. Il vient compléter le capteur principal 12 mégapixels f1.7 pour améliorer la qualité et la précision des portraits avec le fameux effet bokeh qui va flouter l'arrière-plan pour faire ressortir le sujet.

Le Pixel 4 introduit également plusieurs évolutions logicielles avec notamment le Live HDRHDR+ qui affiche en temps réel sur l'écran l'effet HDR+ tel qu'il sera appliqué à la photo que l'on va prendre. Les amateurs de photographie pourront ainsi peaufiner leurs réglages et composer leurs prises de vue de manière beaucoup plus pointue. Autre nouveauté qui élargit l'horizon créatif, la possibilité d'intervenir sur l'exposition d'une photo en jouant séparément sur la luminositéluminosité et l'obscurité pour créer un contrastecontraste plus marqué entre le premier et l'arrière-plan. Enfin, le mode nocturnenocturne, qui a épaté tout le monde l'année dernière avec le Pixel 3, permet de faire de l'astrophotographie. Saisir la beauté d'un ciel étoilé en dégainant simplement son smartphone, la promesse est belle et nous avons hâte de la tester.

Avec Motion Sense, Google cherche à ouvrir l’ergonomie de son smartphone aux interactions sans contact physique. © Google
Avec Motion Sense, Google cherche à ouvrir l’ergonomie de son smartphone aux interactions sans contact physique. © Google

Le Pixel 4XL quasiment au prix du Pixel 3 !

Le dernier point notable que nous voulions aborder est le prix de ces nouveaux smartphones Google qui est en baisse : 769 euros pour le Pixel 4 et 899 euros pour le Pixel 4XL contre respectivement 859 et 959 euros pour les Pixel 3 et Pixel 3 XL. Autrement dit, le Pixel 4XL quasiment au prix du Pixel 3. Cela reste des tarifs haut de gamme, mais l'on peut tout de même apprécier l'effort de Google dans ce domaine. Les nouveaux Pixel 4 seront disponibles à partir du 24 octobre.

Voir aussi

Cliquez ici pour acheter le Pixel 4 XL


Google Pixel 4, un smartphone capable de photographier le ciel ?

Article de Fabrice Auclert, le 10/09/2019

Une vidéo promotionnelle volée du prochain smartphone Google met en avant un mode « nuit » amélioré qui permettrait carrément de photographier les étoilesétoiles. Il faudra attendre octobre pour en avoir la confirmation.

Alors que Apple s'apprête à dévoiler ses nouveaux iPhoneiPhone, les fuites continuent sur les Pixel 4 que Google devrait annoncer courant octobre. Cette fois, c'est une vidéo, semble-t-il de promotion, qui alimente les rumeurs. Que voit-on dans cette séquence dénichée par 9to5Google ?

D'abord, la navigation par gestes rendue possible grâce au radar Soli. C'est une fonction inédite, et Google semble donc en faire un argument choc pour sa campagne. On voit ensuite le smartphone en lui-même avec ses capteurs placés dans un carré sur la face arrière. L'occasion pour Google de mettre en avance l'intelligence artificielle de son Assistant, capable de rechercher des photos puis de les envoyer à des contacts.

Une vidéo promotionnelle du futur smartphone de Google a été mise en ligne. © ProAndroid

Un smartphone dans les étoiles

À propos de photos, et c'est la nouveauté de cette vidéo, Google met en avant le mode « nuit » de son futur appareil. Il était déjà très performant et le fabricant promet donc des améliorations ; il va même plus loin en laissant entendre qu'il sera possible de prendre le ciel en photo. C'est actuellement le gros point faible des smartphones qui, sans zoom optique, ne peuvent pas permettre de photographier la LuneLune ou les étoiles.

Là, il semblerait que Google le permette, et à regarder la vidéo, il se pourrait bien que ce soit à l'aide de Google Lens. On peut imaginer que Lens se charge de reconnaître la constellationconstellation et artificiellement d'ajouter les étoiles sur la photo. À moins qu'il ne s'agisse de l'intégration d'une application dédiée aux photos de nuit, développée depuis 2017.


Pixel 4 : Google confirme l’arrivée d’un radar pour la détection de mouvements

Alors que les Pixel 3 brillaient par la qualité de leurs photos, leurs successeurs vont débarquer avec deux nouvelles fonctions : la reconnaissance faciale et la détection des gestes. On pourra ainsi éteindre l'alarme ou passer d'une chanson à une autre sans toucher l'appareil, simplement en effectuant des gestes.

Publié le 30/07/2019 par Fabrice Auclert

Les rumeurs avaient vu juste : le Pixel 4 va bel et bien intégrer un détecteur de mouvementsdétecteur de mouvements. C'est Google qui le confirme avec une petite vidéo, et comme on l'imaginait il s'agit effectivement de l'applicationapplication du projet Soli, basé sur un radar développé depuis quatre ans. Il sera placé sur le devant du smartphone au milieu d'une demi-douzaine de capteurs, et il permettra de piloter l'appareil avec des gestes.

Pour l'instant, ce que propose Google sera très basique puisqu'on pourra passer d'une chanson à une autre en mimant de balayer l'écran, éteindre l'alarme ou mettre en sourdine un appel. À terme, les possibilités sont nombreuses, mais les premières tentatives effectuées par la concurrence n'avaient pas convaincu... Par ailleurs, on peut se demander si cette innovation ne va pas faire doublon avec l'assistant vocalassistant vocal qui permet, aujourd'hui, de piloter très facilement son smartphone par la voix. En clair, est-ce un gadget de plus ou une véritable innovation capable de créer un standard pour les années à venir ?

Sur le haut du smartphone, se cache une foule de capteurs utiles pour la détection des mouvements mais aussi la reconnaissance faciale. © Google
Sur le haut du smartphone, se cache une foule de capteurs utiles pour la détection des mouvements mais aussi la reconnaissance faciale. © Google

La reconnaissance faciale arrive aussi

Google en a aussi profité pour annoncer l'arrivée de la reconnaissance faciale, démocratisée par Apple avec le FaceID. Il sera possible de déverrouiller le Pixel 4 en plaçant son visage devant le smartphone. Plus besoin de poser son empreinte ou d'entrer un code. Côté sécurité et confidentialitéconfidentialité des données, Google assure que le visage de la personne ne quitte pas le smartphone et qu'aucune donnée n'est envoyée sur les serveursserveurs. Tout est encrypté et enregistré dans la puce TitanTitan M, déjà présente sur les Pixel 3 et dédiée à la sécurité.

Google Pixel 4 | (Don’t) hold the phone. © Google


Google Pixel 4 : adieu l'encoche, bonjour le radar

Attendus pour la rentrée, les prochains smartphones Google vont revenir à un design plus classique, sans encoche dédiée à l'appareil photo à selfieselfie. En revanche, la grande nouveauté serait la présence d'un capteur de reconnaissance des gestes. Ce serait une première !

Publié le 22/07/19 par Fabrice Auclert

Pour découvrir le design des prochains iPhone, il a fallu s'appuyer sur les coques qui seront commercialisées au moment de sa sortie. Pour les prochains Pixel, c'est un peu la même stratégie sauf qu'il s'agit là des protections d'écran. Dénichées par le compte TwitterTwitter @UniverseIce, elles permettent de mettre en avant les différents éléments situés en haut de l'appareil. Aux côtés des habituels capteurs photo et haut-parleurs, on découvre un large cadre sur la droite.

Selon toutes vraisemblances, il pourrait s'agir du radar que Google avait présenté en 2015 au cœur de son projet Soli. À quoi pourrait servir un radar sur un smartphone ? Tout simplement à le piloter sans le toucher. Une sorte de version miniaturisée de Minority Report qui permettrait de répondre à un appel ou d'augmenter le son sans avoir l'appareil en main. C'est d'autant plus crédible que Google a obtenu, en janvier 2019, le feu vert pour l'intégration de ses capteurs dans des produits connectés.

Intégrée sur un smartphone, cette puce reconnaît à distance les gestes de la main comme une rotation ou un pincement. © Google

Un design plus classique

Du même coup, cette découverte confirme l'abandon de l'encoche qui s'était généralisée sur de nombreux smartphones pour y cacher le capteur photo, et c'est l'insider @OnLeaks qui le confirme avec des visuels. Contrairement à certains concurrents, Google ne semble pas enclin à proposer un appareil photo rétractable mais reviendrait à un design plus classique avec une bande noire où l'on trouverait donc ce fameux capteur et les habituels composants situés sur le devant de l'appareil.

Pour l'arrière, pas de surprise puisque Google avait laissé fuiter des clichés des dos des Pixel 4 et Pixel XL avec ce large cadre pour placer les appareils. Le même que sur les prochains iPhone.


Google divulgue un premier aperçu énigmatique du Pixel 4

Après de nombreuses rumeurs et fuites, Google tranche en publiant une photo du design du Pixel 4 pour orchestrer son arrivée.

Publié le 13/06/19 par Louis Neveu

Trou dans l'écran pour les selfies, premières fuites d'images par le très informé @Onleaks... Cela fait des semaines que rumeurs et prétendues fuites circulent autour du prochain Pixel 4. Pour couper court à ces suppositions et maîtriser le buzz, Google a pris soin de publier lui-même la photo de son prochain smartphone vedette via son compte Twitter. Avec un choix de teintes sombres, celle-ci ne dévoile pas tout, mais l'on peut se faire une idée du design et notamment du dos de l'appareil.

Avec ce cliché, il est difficile de savoir si le Pixel 4 disposera effectivement d'un trou dans l'écran pour son module à selfies. En revanche, on notera, sur le dos du mobile, l'absence du capteur d'empreinte digitale. Celui-ci devrait être déporté sous la surface de l'écran, comme c'est le cas pour de plus en plus de mobiles premium, à l'instar du Huawei Mate 20 Pro ou du OnePlus 7 et de son prédécesseur.

Face aux rumeurs, Google a cédé et publié un premier aperçu du très attendu Pixel 4. © Google

Google passe à deux capteurs photo

Jusqu'à maintenant, les différentes hypothèses laissaient supposer que le mobile ressemblerait au prochain iPhone XI. Son dos serait pratiquement similaire avec un module photo carré sur le côté supérieur. Si c'est effectivement le cas, le coup est rude pour Apple qui se voit couper l'effet de surprise.

Pour le reste, sur la photo diffusée par Google, on retrouve effectivement ce module doté de deux capteurs, un flashflash et sans doute un capteur infrarouge, à moins qu'il ne s'agisse d'un capteur photo supplémentaire. Alors que l'unique module photo du Pixel 3 fait déjà des miracles tandis que des constructeurs comme Huawei, SamsungSamsung ou LG les multiplient, Futura est impatient de savoir quels seront les rendus avec ces deux ou trois capteurs.