Actuellement, les lecteurs d'empreinte placés sous l'écran sont optiques et ils nécessitent de placer le doigt à un endroit précis de la dalle. © OnePlus

Tech

iPhone 11 : un capteur d'empreinte dernier cri

ActualitéClassé sous :iPhone , couverture réseaux , antenne de réception

Depuis trois ans, Apple a déposé plusieurs brevets pour la mise en place d'un capteur biométrique caché sous l'écran de ses smartphones. Cette innovation, basée sur un capteur ultrasonique, devrait arriver sur les iPhone en 2020.

Et si le TouchID renaissait de ses cendres sur les prochains iPhone ? Enterré par Apple, au profit du FaceID, le capteur d'empreinte digitale pourrait finalement effectuer son grand retour sur de prochains modèles. Plus exactement, il s'agirait d'un capteur ultrasonique, caché sous l'écran comme on le trouve sur le Galaxy S10.

Sauf que Apple irait bien plus loin que Samsung puisque ce capteur pourrait reconnaître votre empreinte à n'importe quel endroit de l'écran. Plus besoin de placer son doigt à un endroit précis comme c'est le cas avec les capteurs optiques puisque c'est toute la surface de l'écran qui serait capable de reconnaître votre empreinte.

Pas avant 2020 ?

Selon MacRumors, qui cite un analyste de la Barclays, cette innovation ne serait attendue que pour 2020, et ce n'est donc pas certain qu'elle soit présente sur l'iPhone 11 ou XI. Ce qui est sûr, c'est que depuis plusieurs années, Apple a déposé des brevets sur cette technologie de reconnaissance d'empreinte utilisant les impulsions acoustiques. Les différents capteurs sont placés sur les bords externes de l'écran, et non plus à un endroit précis sous l'écran. Le transducteur acoustique se charge alors de reconnaître l'empreinte en 3D du doigt posé sur l'écran et de la comparer à l'image enregistrée par l'utilisateur.

Le point fort, si l'on en croit le brevet publié cet hiver puis un second dévoilé fin avril, c'est donc que l'appui peut se faire à n'importe quel endroit du téléphone, mais aussi que le doigt n'a pas besoin d'être sec ou propre. Si Apple s'oriente vers cette solution, c'est à la fois pour des raisons économiques car ce type de capteur est moins coûteux, mais aussi parce que l'identification par FaceID n'a pas que des supporters, et l'abandon de TouchID avait soulevé quelques regrets.

Pour en savoir plus

L'iPhone XI aura de nouvelles antennes

Attendu en 2019, l'iPhone XI sera équipé de nouvelles antennes pour améliorer leur fiabilité mais aussi leur réception en intérieur. Attention, ce changement pourrait ne concerner que les modèles qui sortiront en 2019.

Publié le 07/05/2019 par Fabrice Auclert

Lorsqu'il faut recueillir des infos fiables sur les prochains iPhone, c'est vers Ming-Chi Kuo qu'il faut se tourner. Ce consultant dans la finance, qui a ses sources chez Apple et ses fournisseurs, nous apprend via 9To5Mac que la firme a décidé d'apporter un soin tout particulier aux antennes de ses prochains modèles.

On ne le sait pas forcément mais les iPhone les plus récents sortis en 2018, comme l'iPhone XR, disposent de six antennes, toutes conçues en polymère à cristaux liquides (LCP). Elles sont fragiles et elles pourraient altérer la qualité de la réception au fil du temps. L'idée serait donc d'en remplacer une partie par des composants en polyimide (PI) modifié, plus endurants et plus performants. Kuo évoque ainsi la présence de quatre antennes en PI modifié et deux en LCP pour l'iPhone XI attendu en 2019.

Retour en arrière pour 2020 ?

Pour Apple, l'intérêt serait double. D'abord, il y a plus de fabricants d'antennes de ce nouveau type et ça lui permettrait bien sûr de mieux négocier pour ses fournitures. Attention tout de même puisque leur coût est plus élevé : entre 10 et 20 % plus cher... Ensuite, ces antennes promettent une meilleure couverture réseau, et plus précisément en intérieur.

Pour autant, ce choix ne devrait pas se généraliser puisque cet analyste prédit que les iPhone qui sortiront en 2020 seront exclusivement équipés d'antennes en polymère à cristaux liquides, et ce serait donc un retour en arrière. La raison de cette volte-face ? L'arrivée de la 5G.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

Kézako : comment fonctionne un réseau de téléphonie mobile ?  Chaque jour des milliers d’appels sont passés en France depuis un téléphone portable. Permettant de rester en contact facilement et presque partout, le smartphone fonctionne cependant avec un réseau de téléphonie mobile complexe. L’université de Lille 1 et Unisciel nous expliquent ses secrets en vidéo dans cet épisode de Kézako.