La compétition Small World in Motion récompense chaque année les plus belles vidéos du monde de l’infiniment petit. © Nikon Small World in Motion
Sciences

Small World : voici les plus belles vidéos du monde de l’infiniment petit

ActualitéClassé sous :Magazine Science , Small World in Motion , microscopie

[EN VIDÉO] Les gagnants du Nikon Small World in Motion Competition 2020  Découvrez les réalisations des participants au concours Nikon Small World. Leurs magnifiques vidéos nous dévoilent les beautés cachées du monde microscopique ! 

Le monde qui nous entoure cache des beautés que nous ne soupçonnons pas. Mais les participants au concours Nikon Small World sont là pour nous les dévoiler. Aujourd'hui, des microgouttelettes coalescentes, une larve de ver marin, des cellules d'oignon, un ver noir et le neurone d'un rat. Le tout en vidéo, pour nous émerveiller un peu plus encore.

Il y a 45 ans, Nikon lançait une compétition internationale ouverte à tous. Seule condition : disposer d'un microscope et d'un appareil photo pour capturer la beauté et la complexité du monde qui nous entoure. En 2011, le géant de l'image a ajouté une nouvelle catégorie à la compétition - baptisée Small World in Motion -, celle qui récompense depuis, chaque année, les plus belles vidéos du monde microscopique.

Cette année, Kazi Rabbi et Xiao Yan (université de l'Illinois, États-Unis) remportent le premier prix avec leur vidéo de microgouttelettes coalescentes. Des microgouttelettes constituées à 80 % d'eau et à 20 % d'éthanol. Des images envoûtantes qui illustrent un domaine de la recherche - celui de l'étude des interactions entre les surfaces et les gouttelettes - habituellement peu glamour, mais pourtant d'une importance grandissante dans le contexte actuel.

« Empêcher les tuyaux de geler en hiver rendrait votre unité de climatisation plus efficace », explique Kazi Rabbi dans un communiqué« Si nous pouvons développer des surfaces et des matériaux qui repoussent mieux les liquides, nous pouvons créer des appareils, des systèmes d'alimentation et d'autres technologies qui nécessitent moins d’énergie pour fonctionner. Cela pourrait conduire à un avenir plus durable. »

Et parmi les mentions honorables, la danse hypnotique des algues vertes (Volvox) proposée par Massimo Brizzi (Italie). © Nikon Small World in Motion

Éveiller la curiosité

Pour produire la vidéo gagnante, les chercheurs ont eu recours à la microscopie en lumière transmise. Pour contrôler la génération et la croissance des microgouttelettes, ils ont dû utiliser un distributeur de microgouttelettes à fréquence contrôlée et une caméra à grande vitesse interfacée avec une lentille microscopique. Beaucoup d'efforts pour un résultat étonnant !

La microscopie crée de superbes images

Pour le deuxième prix de la compétition Small World in Motion 2020, autre sujet : celui du plancton et de son environnement. Et c'est une vidéo fascinante de Richard Kirby (Royaume-Uni) qui est récompensée. Elle montre une larve de ver phoronide, un ver marin en fer à cheval. Un sujet qui peut être très difficile à capturer en raison de sa nature délicate. « La microscopie crée de superbes images qui attirent la curiosité du public et contribuent à une meilleure compréhension de la vie et du rôle que ces organismes méconnus jouent dans nos écosystèmes », a commenté le chercheur.

La 3e place est attribuée à une vidéo saisissante montrant la diffusion cytoplasmique dans des cellules d'oignon. La 4e place revient à Martin Kaae Kristiansen (Danemark) pour sa vidéo captivante d'un ver noir (Lumbriculus variegatus) affichant des mouvements péristaltiques. Et ce sont Andrew Moore et Pedro Guedes-Dias (États-Unis) qui décrochent la 5e place pour leur vidéo fascinante de l'actine fluorescente exprimée dans un neurone de l’hippocampe d'un embryon de rat.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !