Les plus belles photos Macro de jardin. © Tony North, Steve Lowry, Henrik Spranz

Maison

Macro Art : les plus belles photos de la biodiversité dans nos jardins

ActualitéClassé sous :jardin , concours photo , fleurs

Dans nos fleurs et nos pelouses se cache un monde insoupçonné de papillons irisés, de libellules translucides et mouches détrempées par la rosée du matin. Le concours international de la photographie de Jardin récompense chaque année les plus beaux clichés de plantes et d'insectes à l'échelle macro.

La beauté invisible de la nature cachée sous nos pieds est récompensée chaque année par le concours international de la photographie de Jardin des meilleurs clichés de botanique et de jardin. Organisé par la banque d'images Garden World Images en collaboration avec le jardin botanique de Kew à Londres, il est ouvert aux amateurs comme aux professionnels et compte en moyenne plus de 20.000 participations par an. Voici les vainqueurs de la catégorie Macro, qui explore la vie des espaces verts à différentes échelles.

Premier prix : l’anémone en mouvement

Panta Rhei est une formule de grec ancien qui signifie littéralement « Toutes les choses coulent » et illustre un mouvement perpétuel. C'est le titre choisi par la photographe allemande Lizzy Petereit pour son cliché tout en nuances de mauves. « Les fleurs d'anémones de mon jardin changent continuellement de forme et de structure, donnant l'impression d'être en mouvement », explique-t-elle.

« Panta Rhei », Brême, Allemagne. © Lizzy Petereit

2e prix : le charançon au long nez

Ne vous fiez pas à la tête sympathique de ce charançon de la famille des curculionidés. Ces insectes dévorent les racines et les feuilles des plantes, occasionnant d'importants dégâts aux fleurs, arbres et cultures ainsi qu'aux stocks de grains.

« Long Nez », Myjava (Slovaquie). © Richard Kubica

3e prix : la libellule vitrail

L'Orthetrum bleuissant (Orthetrum coerulescens) est une petite libellule mesurant de 2,3 à 3,8 centimètres. Très commune en Europe et en Afrique du Nord, elle habite près des cours d'eau et des zones humides. Ses magnifiques ailes translucides ressemblent à des panneaux de verre.

« Vitrail », Goričan, Croatie. © Petar Sabol

4e finaliste : la chenille perchée

Cette chenille de papillon machaon perchée sur sa tige en bois semble flotter dans l'air. L'image n'a pourtant fait l'objet d'aucun trucage, garantit le photographe allemand Henrik Spranz qui l'a captée dans un jardin de Grosseto en Italie. Ce dernier réalise de magnifiques clichés de nature ressemblant à des aquarelles.

« Glamourpillar », Grosseto, Italie. © Henrik Spranz

5e finaliste : quand l’Aurore attend l’aurore

Une aurore (Anthocharis cardamines) attend les premiers rayons du soleil pour réchauffer ses ailes. Le mâle de ce petit papillon blanc, très commun, est facilement repérable grâce à l'extrémité de ses ailes orange quand elles sont dépliées.

« Au bout de la tige un matin froid », Goričan, Croatie. © Petar Sabol

6e finaliste : les paires d’yeux

Vous ne voyez pas double : les « yeux » verts en dessous de ceux de la libellule sont en réalité les alvéoles contenant les graines de la fleur de lotus contenues dans une capsule en forme d'arrosoir. Cette photo a été prise dans le parc paysager du parc de l'Est à Wuhan, à l'est de la Chine, qui est le plus grand parc urbain du pays.

« Les yeux bleus, les yeux verts », Lac de l’Est, Wuhan, Chine. © Minghui Yuan

Remarqué : la rosace de la clématite

Cette photographie montre la coupe transversale d'une tige de clématite et des poils de feuilles stellaires de Deutzia. Elle a été prise au microscope à lumière polarisée pour obtenir cette magnifique rosace où l'on voit les minuscules vaisseaux dans lesquels circule la sève.

« Deutzia & Clematis », Irlande du Nord, Royaume-Uni. © Steve Lowry

Remarqué : la toilette de la mouche

Ce cliché est une superposition de trois photographies afin de saisir toute la finesse des gouttes de rosée déposées sur la fleur et les ailes de la mouche. Le photographe Richard Kubica a dû se lever à 5 h du matin pour saisir cette photo d'une netteté exceptionnelle dans un jardin de Myjava en Slovaquie.

« La mouche prend sa douche », Myjava, Slovaquie. © Richard Kubica

Remarqué : la tapisserie des ailes de papillon

Vues au zoom puissant, les ailes de ce papillon ressemblent à une tapisserie multicolore. Les écailles des ailes de papillon ne contiennent pourtant aucun pigment : c'est la diffraction de la lumière qui leur donne leur aspect irisé.

« Tissé », Nicosie, Chypre. © Hasan Baglar

Remarqué : le hanneton Gremlins

Non, ce petit animal n'est pas un mignon Gremlins prêt à se transformer en bête féroce. Il s'agit d'un hanneton commun Melolontha melolontha, un gros coléoptère très commun en France qui affectionne les cultures bocagères, les jardins, les champs, les vergers et les bordures de zones boisées.

« Hanneton », Criccieth, Pays de Galles, Royaume-Uni. © Alan Price
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !