Les ocelles sur les ailes des papillons sont des motifs formés par les écailles pigmentées qui peuvent servir d'ornements de camouflage pour les prédateurs. © beerphotographer, Fotolia

Planète

Toucher les ailes d'un papillon l'empêche-t-il de voler ?

Question/RéponseClassé sous :zoologie , insecte , Papillon
 

Les papillons sont plus résistants qu'on ne le pense. Si toucher leurs ailes les affaiblit, tant que la membrane transparente n'est pas endommagée, le papillon volera sans difficulté.

Les enfants apprennent qu'il ne faut pas toucher les ailes des papillons : la poudre qui reste sur leurs doigts serait vitale pour le papillon. Cette vieille croyance n'est pas tout à fait exacte : le papillon est plus robuste qu'il y paraît. S'il est clairement affaibli lorsqu'on lui ôte cette « poudre », il n'en meurt pas, et peut toujours voler.

Les ailes du papillon décorées pour se camoufler

Les ailes du papillon sont couvertes d'écailles, empilées comme les tuiles d'un toit. La poudre que l'on a sur les doigts en touchant une aile de papillon est donc un amas d'écailles. Elles n'ont pas de fonction particulière pour le vol de l'insecte. Leurs ailes sont constituées d'une membrane transparente qui, avec ou sans écailles, permet à l'aile de s'appuyer sur l'air et donc à l'insecte de voler.

La couleur des papillons est essentielle à leur survie

Perdre des écailles ne le tue pas mais l'affaiblit. Comme pour la plupart des animaux, la couleur est essentielle à la survie. Les écailles pigmentées confèrent au papillon une couleur particulière qui lui permet de tromper ses prédateurs. En outre, les motifs et les couleurs des ocelles simplifient l'identification entre congénères.

Des ailes trop décolorées peuvent défavoriser l'accouplement, et donc la conservation de l'espèce. Chez certains papillons mâles, les androconies sont des écailles spécialisées qui diffusent des phéromones lors des parades nuptiales, si elles sont ôtées par l'Homme, le papillon peut avoir plus de mal à se reproduire. Perdre ses écailles ne le tue pas, mais ne le rend pas plus fort.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

Kézako : le papillon morpho et son incroyable couleur bleue  La grande majorité des couleurs que nous pouvons percevoir sont dues à des pigments, mais pas celle du papillon morpho. Ce surprenant insecte arbore un bleu irisé qui change en fonction de la lumière. Unisciel et l’université de Lille 1 nous expliquent au cours de cet épisode de Kézako d’où provient cette étrange couleur.