Selon les besoins, un massif peut être réalisé avec une seule espèce ou avec différentes variétés de plantes. Conception, préparation du sol, choix des plantes ou encore entretien, découvrez comment créer des massifs fleuris restant beaux tout au long de l’année.
Cela vous intéressera aussi

Pour un massif parfaitement aménagé, commencez par définir un thème (saisonnier ou coloré). Choisissez les végétaux en fonction des contraintes du lieu (endroit ensoleillé, ombragé, sol humide, sol argileux...), de vos goûts, mais aussi de vos moyens. Déterminez également l'emplacement de votre futur massif, un point déterminant pour choisir les végétaux adaptés. Si vous choisissez un emplacement en pente, aménagez votre massif dans le sens de la courbe de niveau pour simplifier son entretien. Allongez visuellement votre jardin en plaçant les plantes de couleurscouleurs vives et de formes denses en avant et celles aux coloris doux et aux formes diffuses au fond.

Une fois l'emplacement choisi, délimitez votre massif en disposant un tuyau d'arrosage sur le sol pour tracer la forme avec du sablesable ou de la craiecraie. Vérifiez les courbes, la surface et modifiez en fonction de vos besoins. Pour plus de précisions, reportez le tracé souhaité sur un plan quadrillé avant de le faire à taille réelle, puis calculez les surfaces ainsi que les densités de plantation.

L’emplacement du futur massif

Une fois le plan finalisé, passez à l'élaboration de votre massif en commençant par la préparation du sol. Pour cela :

  • désherbez la surface en supprimant les racines des mauvaises herbes ;
  • préparez le sol en retirant les grosses pierres puis en bêchant la terreterre en profondeur ;
  • enrichissez la terre avec de la matièrematière organique (fumier déshydraté, terreau, compostcompost mûr ou autres) et des engrais organiques (sang desséché, corne broyée, etc.).

Lors de cette phase de préparation, choisissez les plantes qui viendront le composer en tenant compte du climatclimat ou microclimatmicroclimat de votre région, de l'exposition du terrain, et de la nature du sol. Pensez à attirer les insectes utiles et butineurs en misant sur les plantes dites sauvages, leur servant de gîte et de couvert. Créez de beaux massifs en misant sur des plantes vivaces et robustes à la silhouette graphique comme les échinacées, les sedums ou encore les rudbeckias. Apportez une touche campagnarde avec des ombellifères et des graminéesgraminées très graphiques. En revanche, les plantes sensibles aux maladies, requérant un tuteurage ou des apports réguliers d'eau sont à éviter. Choisissez aussi le nombre de variétés en fonction de la taille de votre massif.

La plantation et l'entretien

Lors de cette phase, nettoyez le sol de votre futur massif. Évitez de tasser la terre en utilisant des planches pour atteindre le centre. Plantez les végétaux en quinconce en veillant à créer un résultat naturel. Arrosez généreusement. Pour l'entretien du massif, diverses opérations sont à réaliser :

  • arrosage individuel des plantes ou bien installation d'un tuyau microporeux ;
  • paillage du massif sur une épaisseur de 5 à 10 cm ;
  • suppression des fleurs fanées ou boisbois mort tout l'été et en automne ;
  • fertilisation de la terre en fin d'hiverhiver.