Petite astuce de grand-mère : mélangez à la terre des morceaux de coquilles d’œuf pilées. C’est un excellent engrais naturel. © Pixabay

Maison

Plantes d’intérieur : conseils et astuces pour l'entretien

Question/RéponseClassé sous :jardin , décoration , Nature

Un intérieur verdoyant et agrémenté de fleurs, c'est agréable. Mais maintenir ses plantes vertes en vie est parfois délicat. Pourtant, le juste dosage en eau, la chaleur et la lumière sont suffisants à leur épanouissement. Voici nos conseils.

Pour apporter un peu de verdure à son intérieur, et surtout si l'on n'a pas la main verte, mieux vaut choisir des plantes faciles à entretenir. Le premier principe est de garder présent à l'esprit que, sans lumière, les plantes ne peuvent pas vivre. Installez-les dans les endroits les plus éclairés de la maison, près des fenêtres. En hiver, lorsque l'ensoleillement est moins fort, rapprochez-les à proximité des fenêtres pour bénéficier d'une luminosité maximum. L'éclairage artificiel (tubes fluorescents, lampes à mercure ou à sodium) permet d'installer des plantes dans les endroits les plus sombres, y compris dans les salles de bain.
La plupart des plantes d’intérieur supportent la température de nos appartements. Cependant, les excès de chauffage les dessèchent. La plupart des plantes apprécient pendant l'hiver un rafraîchissement de quelques degrés (entre 15 et 18 °C) et une variation de 2 à 3 °C entre le jour et la nuit.
En été, vous pouvez placer vos plantes sur le balcon ou dans le jardin, mais évitez de sortir les espèces de petite taille ou les plantes fragiles. Par ailleurs, certaines variétés craignent les rayons directs du soleil.

Pour embellir son intérieur, quelques plantes vertes, faciles à entretenir, ajouteront une touche décorative. © Pixabay

Plantes d'intérieur : l’humidité de l’air ou hygrométrie

La plupart des plantes d'intérieur ont besoin de 70 à 90 % d'humidité, une hygrométrie difficile à obtenir en appartement. Pour remédier à cela, placez un humidificateur près de vos plantes.
Autre solution : posez les pots dans des bacs remplis de billes d'argile et d'eau. En s'évaporant, l'eau créée une atmosphère humide autour de la plante.
Lorsqu'il fait chaud ou en cas de chauffage supérieur à 20 °C, brumisez régulièrement leur feuillage.
Il faut aussi savoir doser l'arrosage, variable selon l'humidité et la température ambiantes. Attention à ne pas trop arroser une plante. En effet, elle s'accommode mieux du manque d'eau que de son excès. Le rythme d'une fois par semaine convient pour la plupart des plantes d'intérieur ; pour les plantes ligneuses (avec des tiges dures ou des troncs), ce ne sera guère plus qu'une fois tous les quinze jours.

Un dernier conseil pour la route : préférez des pots en terre cuite qui laissent les racines respirer et permettent d'espacer vos arrosages. Vous voilà prêt pour cultiver votre jardin intérieur !

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi