Massif d'échinacées, des plantes vivaces qui donnent de la couleur au jardin. © PhotoMan, Adobe Stock
Planète

Échinacée : qu'est-ce que c'est ?

DéfinitionClassé sous :botanique , jardin , fleurs

Cette magnifique plante vivace offre des floraisons hybrides aux couleurs vives de juillet à octobre. Ses fleurs roses, blanches, pourpres, rouges, jaunes ou orange colorent les massifs et les potées et font d'elle une plante incontournable pour fleurir le jardin de longs mois.

Appellations

L'échinacée (Echinacea) fait partie de la famille des Asteracées (Asteraceae), tout comme les asters, cosmos, hélénies ou chrysanthèmes.

Description botanique de l’échinacée

Très ressemblante à une marguerite, cette plante vivace développe des tiges hautes d'environ un mètre avec un petit feuillage et de grandes fleurs aux extrémités. Les pétales peuvent être pendants ou dressés, épais ou fins et de couleurs variées. Les fleurs sont simples ou doubles avec le cœur en forme de pompon plus ou moins présent ; le choix est large. Parmi les variétés aux fleurs et couleurs étonnantes, craquez pour :

  • Echinacea purpurea ou Rudbeckia pourpre : en fleurs de juillet à octobre ;
  • Echinacea paradoxa : fleurs jaunes aux pétales retombants, floraison de juin à août ;
  • Echinacea pallida : aux pétales longs et retombants, floraison de juillet à septembre.

Les Rudbeckias pourpres sont les plus cultivés avec des tonalités si différentes et lumineuses, et avec des floraisons qui s'étalent de la fin juin à septembre.

Panel de variétés d'échinacées aux couleurs et formes différentes. © S. Chaillot

Origines de l’échinacée

Cette vivace est originaire de grandes prairies humides d'Amérique du Nord.

Exigences culturales de l’échinacée

Comme beaucoup de vivaces, l'échinacée demande un entretien minimum. Choisissez un lieu ensoleillé, à l'abri des vents avec une terre riche et bien drainée pour planter un pied. La plantation peut avoir lieu au printemps ou en automne. Ne craignant pas la sécheresse, paillez le pied pour garder la fraîcheur. Placez des tuteurs pour les variétés hautes qui risqueraient de plier avec le vent. En automne ou au printemps, apportez du compost mûr au pied pour la nourrir. Pour stimuler les futures tiges, supprimez les fleurs en fin de vie jusqu'à l'automne en prenant soin d'en garder quelques-unes pour abriter les insectes en hiver. Vous pouvez la multiplier en opérant le bouturage ou bien la division, au printemps ou en automne. Rustique jusqu'à -15 °C, elle ne nécessite pas de protections hivernales. Dès les premiers jours du printemps sans risques de gel, vous pouvez rabattre la touffe au ras du sol.

Utilisation de l’échinacée

Les longues tiges des échinacées en font des plantes parfaites pour confectionner des bouquets. Associez-les à des dahlias, glaïeuls ou tournesols pour fleurir vos tables estivales. Associez quelques variétés aux tonalités de rose avec des feuillages de graminées comme le miscanthus ou des pennisetums afin de créer un massif graphique. Composez un massif monochrome rose avec des agastaches, persicaires ou des astilbes. Jouez avec les variétés nombreuses pour apporter des touches de couleur en les plantant dans des pots posés aux quatre coins du balcon ou de la terrasse. Cultivez des échinacées dans les massifs mais aussi dans le potager car ces fleurs, très mellifères et nectarifères, attirent les insectes pollinisateurs comme les bourdons, abeilles ou papillons qui vont venir se poser sur les légumes.

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !