Michel Caron présente aux amateurs de beaux jardins le dahlia, une plante très particulière que les Aztèques appelaient chichipatli ou acocopatli et dont ils consommaient quotidiennement les tuberculestubercules. À l'époque des Aztèques (XIVe-XVIe siècles), cette plante ne comportait sans doute que quatre ou cinq variétés à fleurs simples. Le dahlia tire son nom du botanistebotaniste suédois Anders Dahl, qui l'a introduit en Europe en 1789. Peu à peu, il a conquis notre continent en suscitant les passions.

Découvrez les différentes variétés de dahlia. © Ulleo, Domaine public
Découvrez les différentes variétés de dahlia. © Ulleo, Domaine public

Au début du XIXe siècle, le dahlia devint si recherché, notamment dans ses coloris violets, qu'il atteignit des prix très élevés. Cette mode permit d'ailleurs à quelques commerçants de faire fortune ! Ses fleurs simples ou doubles se parent de toutes les couleurs, sauf le bleu. Sa hauteur varie de 20 cm à 1,20 m. Ses tiges naissent en touffe et ses racines sont des tubercules. En France, les horticulteurshorticulteurs produisent chaque année cinq millions de tubercules, cela sur une surface de 55 ha, dont environ 50 en Anjou. Cette production est à mettre en regard de celle des Pays-Bas qui couvre 450 ha, soit huit fois plus ! La rationalisation de la culture a permis de réaliser, pour certaines variétés de dahlia, une production de masse très spécialisée, à coûts réduits et donc de fixer des prix de vente accessibles.

Dahlia Bel-Amour. © Michel Caron
Dahlia Bel-Amour. © Michel Caron

Un jardin conservatoire dédié au dahlia

Il existe, depuis plus de 80 ans, une Société française du dahlia (SFD) qui, une année sur deux, organise une grande manifestation dans une ville de France, comprenant une exposition et un concours. Cette association a créé un Jardin conservatoire du dahlia à Flamanville, dans la Manche, qui a été homologué « collection nationale » en décembre 2008 par le Conservatoire des collections végétales spécialisées (CCVS). Ce jardin regroupe et pérennise les collections éparses sur tout le territoire, en gérant 1.000 variétés différentes de dahlia ! Son objectif est de sauver les variétés menacées de disparition rapide, qu'elles soient françaises, belges, allemandes, néerlandaises ou états-uniennes et de les conserver en bon état.

Dahlia Alex. © Michel Caron
Dahlia Alex. © Michel Caron

Le dahlia, une fleur appréciée pour sa diversité de couleurs et de formes

Apprécié pour ses qualités ornementales, le dahlia est un bulbe à succès dont les fleurs multiformes aux mille couleurs peuvent décorer de nombreux espaces. Que ce soit en massifs pour les grandes variétés, en bordure pour les moyennes ou en pots pour les naines, le dahlia prospère dans de nombreux jardins.

Dans ce dossier, nous vous présentons les principales variétés de dahlias et de nombreux conseils pour choisir les tubercules. Vous aurez toutes les clés pour entretenir vos plants. Enfin, les éléments qui peuvent dégrader vos dahlias ainsi que la multiplication ne seront pas oubliés. Bonne lecture.

À lire aussi sur Futura :