Une collaboration de plusieurs instituts a permis d'établir une liste de deux cents plantes nectarifères et pollinifères. Ce document est à consulter, entre autres, sur le site internet du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation. © katja, Fotolia

Planète

10 fleurs mellifères pour attirer les abeilles et d'autres pollinisateurs

Question/RéponseClassé sous :fleurs , abeilles , insectes pollinisateurs

Une flore sauvage qui a tendance à disparaître. Des jardins souvent trop bien entretenus. Les abeilles et autres pollinisateurs peinent à trouver de quoi se nourrir. Pourtant, les fleurs qui les attirent ne manquent pas.

Les abeilles -- et les autres pollinisateurs que sont le papillon ou le bourdon par exemple -- se nourrissent principalement du nectar et du pollen qu'elles trouvent dans les fleurs. Un peu comme nous, elles ont besoin de se nourrir de façon variée et de butiner une grande diversité d'espèces florales. Le tout sur l'ensemble de la saison.

Notez par ailleurs que toutes les fleurs présentant un intérêt d'un point de vue de la production de nectar ou de pollen ne sont pas accessibles à tous les insectes pollinisateurs. La morphologie de la fleur doit s'accorder avec celle de l'insecte en question. Ainsi, pour les papillons et leurs grandes ailes, les fleurs à large corolle se révèlent les plus facilement abordables. Les abeilles préfèrent les fleurs ne présentant qu'une rangée de pétales.

La reine-des-prés est aussi connue sous le nom d’herbe à abeilles. C’est dire si ces insectes pollinisateurs les apprécient tout particulièrement. © Starover Sibiriak, Fotolia

Les mauvaises herbes ne le sont pas pour tout le monde

Le pissenlit est généralement assimilé à une mauvaise herbe. Pourtant, il est aussi intéressant pour nous -- ses jeunes pousses sont particulièrement tendres et goûteuses -- que pour les abeilles. Notamment parce que sa floraison commence entre janvier et février. De quoi attirer dans votre jardin, les tout premiers butineurs.

La bourrache -- qui fleurit entre mai et octobre -- est également souvent considérée comme une mauvaise herbe. Mais elle figure parmi les plantes mellifères les plus attirantes, tant pour les abeilles que pour les papillons.

Quelques plantes aromatiques

Le romarin fait lui aussi partie de ces plantes aromatiques à floraison précoce. Ses jolies fleurs bleues apparaissent en effet dès le mois de février. Les abeilles en sont particulièrement friandes.

Avec ses petites fleurs rose pâle, le thym ravit les abeilles au jardin entre juin et septembre.

L'agastache, et ses fleurs bleues ou mauves, est susceptible de nourrir les abeilles -- qui semblent en raffoler -- depuis le mois de mai jusqu'aux premières gelées.

La glycine est l’une des plantes préférées des papillons et des abeilles, mais aussi des bourdons. © CarlottaSilvestrini, Pixabay, CC0 Creative Commons

Dans les arbres

Du côté des arbres, le bouleau produit du pollen particulièrement tôt, alors que les autres fleurs sont encore assez rares. Il a, par conséquent, tendance à attirer les abeilles. Tout comme le font, un peu plus tard, les saules d'abord et le tilleul ensuite.

De toute évidence, tous les arbres fruitiers, cerisiers, pommiers et pruniers en tête, seront volontiers visités par les abeilles.

Le chèvrefeuille pour attirer les papillons

La particularité du chèvrefeuille -- qui fleurit de juin à septembre -- est que son nectar se cache au creux de ses fleurs profondes. Seuls, les insectes munis de longues trompes peuvent donc les butiner. Il attirera donc tout particulièrement les papillons. Et même les papillons de nuit.

Notez enfin qu'au-delà de certaines fleurs dont raffolent les abeilles, c'est l'aménagement de votre jardin dans son ensemble qui doit être rendu attrayant. Pensez à leur réserver quelques petits points d'eau : les abeilles ont aussi besoin de boire. N'oubliez pas que les arbres sont un atout non négligeable car ils apportent de l'ombre et fournissent également du nectar. Pour éviter d'utiliser des produits chimiques qui mettent en danger la vie des abeilles, optez de préférence pour des plantes insecticides ou répulsives. Le pissenlit, les pâquerettes ou l'ortie s'avèrent être efficaces pour protéger les fleurs nectarifères.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

Kézako : comment les abeilles fabriquent-elles du miel ?  Le miel est l'un des plus anciens moyens de sucrer les aliments. Il est virtuellement impérissable et sa fabrication demande beaucoup de travail aux abeilles. Unisciel et l’Université de Lille 1 nous expliquent, avec le programme Kézako, les étapes de sa confection.