L'abeille, sentinelle écologique

DossierClassé sous :zoologie , abeille domestique , animaux

Depuis la nuit des temps, l'abeille nous fascine par ses facultés à produire une substance naturelle qui enchante notre palais et entretient les légendes : le miel. La vie de cet insecte est passionnante. Indispensable à l'équilibre des écosystèmes, l'abeille mérite toute notre attention.

  
DossiersL'abeille, sentinelle écologique
 

« Si l'abeille venait à disparaître, l'humanité n'aurait plus que quelques années à vivre. » Cette sentence, que l'on attribue à tort au célèbre physicien Albert Einstein, fait froid dans le dos. Elle paraît insensée, excessive, et pourtant... elle mérite d'être au moins méditée.

Indispensables à la pollinisation des fleurs, les abeilles constituent un maillon essentiel de la chaîne qui contribue à maintenir l'équilibre des écosystèmes. Elles jouent un rôle primordial dans les diverses phases de la vie de nombreuses espèces végétales et animales. Si les abeilles disparaissaient, des multitudes de plantes ne pourraient plus se reproduire et s'éteindraient. Leur absence engendrerait la perte de nombreuses espèces animales dont l'Homme se nourrit.

Le miel est l'un des plus anciens moyens de sucrer les aliments. Sa fabrication demande beaucoup de travail aux abeilles. Unisciel et l’université de Lille 1 nous expliquent, avec le programme Kézako, les étapes de sa confection. © Unisciel

Il nous appartient de modifier nos comportements afin d'offrir aux hyménoptères des zones de butinage exemptes de substances phytosanitaires toxiques, leur permettant d'assurer leur rôle de pollinisateurs.

Abeille butineuse. © Designerpoint, CCO

L'abeille mellifère est le seul insecte dont l'Homme consomme la production : miel, pollen, propolis, gelée royale, cire. Aux balbutiements de l'humanité, le miel représentait la seule source de sucre existante.

Il n'y a aucune preuve que les premiers hominidés consommaient du miel. Mais il ne fait aucun doute qu'ils y aient goûté occasionnellement, jusqu'à ce que leurs descendants fassent de sa cueillette une activité à part entière. L'insecte, qui est apparu avec les premières plantes terrestres, a donc accompagné les premiers pas de l'Homme et lui reste indispensable même à l'ère spatiale.

Apis mellifera. © Reproduction et utilisation interdites

Sa survie dépend de l'Homme, qui lui-même dépend étroitement de l'hyménoptère. Cette interaction est vitale au maintien de la biodiversité et de l'équilibre écologique. L'abeille qui, malgré sa fragilité, a réussi à traverser deux ères géologiques, est menacée par notre comportement. Respectons cette ouvrière laborieuse qui prend soin de ce grand jardin qu'est la Terre, afin que nous puissions encore longtemps récolter les fruits de ses bienfaits.