La propolis est sécrétée par les abeilles à partir de matières résineuses. © Alexstar, Adobe Stock
Planète

Propolis : qu'est-ce que c'est ?

DéfinitionClassé sous :Abeille , propolis , produits de la ruche

La propolis est une matière cireuse sécrétées par les abeilles grâce aux résines et gommes récoltées sur les bourgeons d'arbres comme le sapin, le bouleau ou encore le peuplier. Habituellement de couleur ambre et de consistance visqueuse, la propolis sert à réparer ou coller les alvéoles, ainsi qu'à protéger l'entrée de la ruche contre les agressions extérieures (le mot propolis vient d'ailleurs du grec ancien propolis qui signifie entrée d'une ville). Elle peut également servir à envelopper des animaux morts et trop gros pour être évacués (comme les rats et les souris) afin d'éviter leur décomposition et de prévenir le développement des microbes. Une ruche produit entre 100 et 300 grammes de propolis par an.

Propolis : composition

Comme pour le miel, la composition de la propolis varie en fonction des végétaux que les abeilles visitent. La propolis est composée majoritairement de résine (50 à 55%), de cire (30 à 40%), d'huiles volatiles ou essentielles (5 à 10%), de pollen et de matières diverses. La propolis contient aussi de nombreux composés (flavonoïdes, esters, acides phénoliques, vitamines, parabène...). Plus de 300 composés ont été identifiés.

Propolis : propriétés et utilisation

La propolis est vendue sous différents formes : teinture mère, gélules, pastilles, sirop, spray... On en trouve aussi en faible quantité dans certains produits cosmétiques. On lui attribue de nombreuses vertus supposées :

  • anti-infectieuse
  • antibactérienne
  • anti-inflammatoire
  • fongicide
  • stimulation du système immunitaire
  • cicatrisante

La propolis est indiquée en cas d'affections ORL (mal de gorge, toux, pharyngite...), en cicatrisant sur les plaies et mycoses, pour soulager les aphtes et les maux d'estomac. Cependant, aucune des allégations précédentes n'est autorisée par les autorités de santé européennes car elles n'ont pas fait l'objet d'étude scientifique sérieuse.

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !