Planète

Les produits de la ruche : la propolis et la cire

Dossier - Abeilles : accueillir une ruche chez soi
DossierClassé sous :zoologie , abeille , ruche

Les motivations qui vous amèneront à accueillir une ruche chez vous peuvent être très diverses : lutter à votre échelle contre la disparition des abeilles, améliorer les performances de votre potager, la curiosité, la volonté de vous assurer un revenu complémentaire en récoltant et vendant du miel… toutes les raisons sont bonnes.

  
DossiersAbeilles : accueillir une ruche chez soi
 

Parmi les produits de la ruche, l'apiculteur compte la propolis et la cire d'abeille. De quoi s'agit-il exactement ?

De la propolis (à gauche) et du miel (à droite). © Auhustsinovich, Shutterstock

La propolis : bienfaits et propriétés

La propolis est récoltée par les abeilles sur des bourgeons de sapins, de pins, de frênes, d'épicéas... Il s'agit de résine. Cette substance très collante sert à colmater les trous et à assainir la ruche.

Par exemple, si une souris entre dans la ruche, elle sera tuée par les abeilles mais, trop lourde, elle ne pourra pas en être évacuée. Pour éviter la putréfaction, les abeilles enduiront la souris morte de propolis.

Les propriétés thérapeutiques et bienfaits de la propolis pour les humains sont importants : elle vient à bout des angines, des rhinites, des infections dentaires... Cette substance est très utilisée en pharmacologie.

Raclage de propolis sur les flancs de la ruche. © Fishermansdaughter, CC by-nc 2.0

Pour récolter la propolis, il suffit de gratter les cadres qui en sont souvent fort bien pourvus. On peut également poser une grille à propolis au-dessus des cadres, après la récolte du miel. Les abeilles boucheront les trous de la grille avec de la propolis. Il suffira de mettre la grille au réfrigérateur pour faire durcir la propolis et la rendre cassante, ce qui permettra de la récolter.

La cire d'abeille

La cire est le matériel de construction des abeilles. Ces dernières font une sorte de chaîne afin de réaliser des alvéoles. La cire sert également à operculer le couvain et le miel. La cire est sécrétée par l'abeille qui dispose de glandes cirières, situées entre les segments de l'abdomen. Quand une écaille de cire est produite, l'abeille la ramène jusqu'à ses mandibules et la malaxe.

De la cire d'abeille. © Merdal, GNU

Pour produire 1 kg de cire, les abeilles devront consommer 7 à 8 kg de miel. L'apiculteur récolte la cire quand il recycle de vieux cadres ou lorsqu'il désopercule les cellules avant la récolte de miel.

La cire doit être fondue et épurée avant d'être réutilisée. En fonction de sa provenance, la cire sera redonnée aux abeilles sous forme de cire gaufrée. Fondue dans des moules destinés à la fabrication de bougies, elle pourra aussi servir d'encaustique ou être utilisée en cosmétique.