Une ruche dans son jardin, pourquoi pas ? © Plrang Art, fotolia

Maison

Apiculture : comment installer une ruche chez soi et produire du miel ?

Question/RéponseClassé sous :jardin , apiculture , ruche

Si vous disposez d'un grand terrain, peut-être avez-vous songé à y installer une ruche. Voici quelques conseils pour trouver l'endroit idéal et produire votre propre miel.

Kézako : comment les abeilles fabriquent-elles du miel ?  Le miel est l'un des plus anciens moyens de sucrer les aliments. Il est virtuellement impérissable et sa fabrication demande beaucoup de travail aux abeilles. Unisciel et l’Université de Lille 1 nous expliquent, avec le programme Kézako, les étapes de sa confection. 

Où placer une ruche dans son jardin ? Les abeilles ont besoin d'être au calme, à l'écart des lieux de passage. L'entrée de la ruche ne doit pas être en plein vent ni en plein soleil, sinon les abeilles devront souvent chercher de l'eau. Il ne faut pas non plus choisir un endroit trop frais car en hiver la ruche aura du mal à se réchauffer ; l'ombre et l'humidité risquent aussi de favoriser des maladies. Votre ruche doit être facilement accessible. Prévoyez un point d'eau, une sorte d'abreuvoir pour abeilles, avec des flotteurs (bouchons de liège par exemple) ou cailloux dans l'eau pour éviter que les abeilles ne se noient. Enfin, côté administratif, n'oubliez pas de faire une déclaration de rucher.

En été, les abeilles trouveront facilement des fleurs autour de chez vous. Installez dans votre jardin des plantes qu'elles pourront butiner en dehors de la période estivale, comme un mimosa, un saule, un peuplier... Ne coupez pas trop vite les pissenlits de votre pelouse ! Pour éviter les frelons asiatiques, redoutables prédateurs des abeilles, une poule peut s'avérer utile.

Produire son propre miel

On ne s'improvise pas apiculteur ! Mieux vaut se former d'abord. Commencez par lire des livres sur l'apiculture et suivez une formation pratique, soit auprès d'un apiculteur expérimenté soit dans un rucher-école. Vous pouvez vous renseigner auprès des syndicats d’apiculteurs.

Si vous vous sentez prêt, une fois la formation suivie, il vous faudra acquérir du matériel en plus de la ruche : enfumoir, vêtements de protection, gants...

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi