Si l’abeille se sent agressée, elle pique. Alors, pour éviter le pire, les apiculteurs ont recours à la méthode de l’enfumage des ruches. © Stanislav Samoylik, Shutterstock

Planète

Abeilles : pourquoi enfumer la ruche ?

Question/RéponseClassé sous :animaux , abeille , ruche

Dans un rucher, un apiculteur enfume ses abeilles. La scène est banale et sans danger pour elles. L'objectif : éviter que l'apiculteur soit victime d'une attaque en masse.

Pour récolter le miel produit par les abeilles et stocké dans les ruches, les apiculteurs doivent en extraire les rayons. Une opération qui peut se révéler délicate, car les abeilles ont tendance à défendre leur territoire et leur récolte en piquant ceux qu'elles considèrent comme des agresseurs. Alors, pour éviter une attaque groupée, les apiculteurs ont recours à la technique de l'enfumage.

Combustible : une fumée sans produit chimique

On pourrait craindre que la fumée injectée par les apiculteurs dans les ruches contienne des produits chimiques (des sédatifs ou des tranquillisants, par exemple), mais ce n'est, heureusement, pas le cas. Cette fumée est tout naturellement issue de la combustion de bois ou d'autres végétaux. L'objectif : faire croire aux abeilles qu'un incendie s'est déclaré dans la ruche.

Lorsque l’apiculteur enfume ses abeilles, elles perdent de leur agressivité à son encontre et il peut ensuite procéder aux tâches qui lui incombent. © yves Tennevin, Flickr, CC by-sa 2,0

Protéger l'apiculteur des piqûres d'abeilles

Les abeilles n'auront dès lors plus en tête que la seule idée d'organiser une attaque de masse contre l'apiculteur. Face à cette situation d'urgence, elles vont se gaver de miel, mais aussi s'agglutiner autour de la reine. L'apiculteur pourra alors tranquillement prélever les cadres pour en brosser le miel ou encore, si besoin, manipuler les insectes ainsi regroupés (délocalisation, traitement sanitaire, restructuration, etc.).

Les apiculteurs ont toutefois constaté qu'une fumée trop chaude ou trop peu dense, par exemple, peut provoquer l'effet inverse. Un enfumage correct est en effet aussi destiné à dissiper les odeurs du venin émises par les gardiennes de la ruche postées en haut des cadres.

Une fois la fumée dispersée, les abeilles reprendront leur activité normale en moins d'une heure, et comme si rien ne s'était passé.

Cela vous intéressera aussi

Le Flow Hive, ou comment récolter du miel sans déranger la ruche  Le monde de l’apiculture est peut-être en train de vivre une véritable révolution. En effet, un nouveau procédé, le Flow Hive, permet de récolter du miel sans stresser les abeilles et sans même ouvrir la ruche. La preuve en vidéo.