Comment se débarrasser de l’herbe dans les allées ? © Damian Gretka, Fotolia

Maison

Comment désherber un jardin sans produits chimiques ?

Question/RéponseClassé sous :Jardinage , jardin , désherber un jardin
 

En ce mois d'octobre 2017, le glyphosate, présent dans de nombreux herbicides comme le Roundup, est au cœur d'un débat qui secoue les autorités européennes. Quelles sont les alternatives au désherbage chimique au jardin ?

En 2015, le Centre international de recherche contre le cancer (CIRC) a classé le glyphosate contenu dans le Roundup comme « cancérigène probable ». Le produit est toujours autorisé en Europe mais la commission européenne doit se prononcer sur le renouvellement de cette autorisation. Au-delà du débat qui agite le monde agricole sur l'évolution de ses pratiques, chacun peut agir à sa manière au jardin pour limiter l'utilisation des pesticides. C'est aussi notre regard sur la nature qui peut évoluer : toutes les herbes doivent-elles être éliminées ? En certains endroits du jardin, on pourra accepter un peu de végétation naturelle. Il est également important d'anticiper l'aménagement de son jardin afin de faciliter son entretien ultérieur sans pesticides.

Voici des idées à tester pour se débarrasser des mauvaises herbes du jardin.

Des désherbants plus naturels

S'il est difficile de trouver un produit miracle naturel, différents jardiniers proposent des alternatives aux produits chimiques toxiques. Ainsi, le bicarbonate de soude pourrait aider à limiter la pousse des herbes entre les dalles de la terrasse. L'eau de cuisson des pommes de terre est souvent citée pour son efficacité ; elle peut être utilisée dans un pulvérisateur. Enfin, le purin d'ortie concentré et le purin d'angélique proposent aussi une alternative ; ils peuvent être préparés par une recette « maison ».

Le désherbage mécanique

Il s'agit de désherber à la main ou en s'aidant d'un outil qui facilite le travail (binette, sarcloir, couteau...). Le sarcloir et la binette permettent de couper les herbes au niveau du collet. Leur lame doit être bien affutée. Le désherbage mécanique nécessite de l'huile de coude !

Le désherbage thermique

L'eau bouillante est une technique ancienne : vous récupérez l'eau de cuisson des pâtes ou des pommes de terre pour la déverser sur les plantes que vous voulez éliminer. Néanmoins cette méthode se limite à de petits espaces. Autre technique qui demande du matériel et s'avère efficace sur de petites surfaces comme une allée, un chemin, une terrasse : brûler la plante avec un désherbeur thermique au gaz (chalumeau). Cependant, le désherbage thermique nécessite plusieurs passages et l'utilisation du gaz génère des émissions de CO2.

Le paillage limite la pousse des plantes adventices et permet d’économiser l’eau. © galam, Fotolia

La couverture du sol

Une solution pour éviter que l'herbe pousse est de couvrir le sol par différents moyens. Ainsi, le paillage consiste à étaler une couche de végétal inerte autour des plantes. Au potager ou dans les massifs, on peut utiliser par exemple du Bois raméal fragmenté (BRF). Le paillage est aussi très efficace autour d'un arbuste. On peut aussi recouvrir les herbes quelques semaines avec une bâche pour les étouffer et faciliter le désherbage.

À chaque aménagement du jardin (allée, terrasse), il faut anticiper le problème et prévoir comment empêcheront les mauvaises herbes de pousser, par exemple en privilégiant les dalles sur une terrasse. Dans une allée, un film géotextile placé dans une couche de sable peut éviter la montée des herbes.

Cela vous intéressera aussi

Interview 3/5 : d'où vient la pollution des sols ?  La pollution des sols est souvent due à d’anciennes industries ayant rejeté des polluants sur leur terrain d'exploitation ou à l’utilisation agricole d’engrais et de pesticides. Philippe Hubert, directeur des risques chroniques de l’Ineris, nous parle des solutions pour traiter un sol pollué.