Planète

Avoir une ruche : modèles (ruche Dadant…) et pratiques apicoles

Dossier - Abeilles : accueillir une ruche chez soi
DossierClassé sous :zoologie , abeille , ruche

Les motivations qui vous amèneront à accueillir une ruche chez vous peuvent être très diverses : lutter à votre échelle contre la disparition des abeilles, améliorer les performances de votre potager, la curiosité, la volonté de vous assurer un revenu complémentaire en récoltant et vendant du miel… toutes les raisons sont bonnes.

  
DossiersAbeilles : accueillir une ruche chez soi
 

Les modèles de ruches sont divers et engendreront des pratiques apicoles distinctes. Les ruches à cadres mobiles les plus connues sont la ruche Langstroth, la Voirnot, la Warré et la Dadant. Le modèle de ruche le plus utilisé en France est la ruche Dadant 10 ou 12 cadres.

L'idéal est de choisir le modèle de ruche le plus employé dans votre région afin de pouvoir effectuer des échanges de cadres avec les apiculteurs du coin. Les ruches modernes sont composées de cadres mobiles ; seules les dimensions diffèrent.

Des ruches installées près de champs de lavande, en Provence. © Max Topchii, Shutterstock

La ruche Dadant, le corps et les hausses de ruche

La ruche Dadant a un corps de ruche (maison des abeilles) plus grand que les hausses (grenier où les abeilles vont entreposer le miel). D'autres ruches sont dotées de corps et de hausses de mêmes dimensions, ce qui peut faciliter certaines manipulations.

La ruche est composée d'un corps et de cadres de corps où vivront les abeilles. La reine pondra ses œufs ; les ouvrières entreposeront le miel et le pollen qui nourriront la colonie dans le corps de ruche.

Corps de ruche. © Bernard Nomblot, DR
Cadres de corps. © Bernard Nomblot, DR

Cadres de hausse et cadres de corps de la ruche

Lorsque les abeilles sont très nombreuses et que l'activité de butinage est intense, l'apiculteur pose sur le corps de ruche une hausse remplie de cadres.

Hausse avec cadres. © Bernard Nomblot, DR

Une ruche Dadant 10 cadres sera complétée d'une hausse Dadant 9 cadres (les cadres de hausse étant plus distants les uns des autres que ceux du corps de ruche).

Photo d'un cadre de hausse à côté d’un cadre de corps. © Bernard Nomblot, DR

Dans la hausse, les abeilles entreposeront le miel. Seul le miel de la hausse sera destiné à l'apiculteur, tout le reste appartient aux abeilles.

Le couvre-cadres

Afin de maintenir la chaleur, on pose un couvre-cadres, le plus souvent en bois, soit sur le corps, soit sur la dernière hausse, les hausses étant superposables.

Couvre-cadres. © Bernard Nomblot, DR

Le toit de la ruche : plat ou pentu

Enfin, la ruche est surmontée d'un toit qui peut être plat ou pentu (chalet).

Ruche complète surmontée d’un toit chalet. © Sylvie Nomblot, DR

Pourquoi y a-t-il des pierres sur les ruches ?

On posera une pierre sur le toit de la ruche afin qu'il ne s'envole pas. Le plancher de la ruche sera idéalement grillagé et mobile de façon à faciliter l'aération de la ruche et le nettoyage.

Plancher de la ruche. © Bernard Nomblot, DR

La porte de la ruche

La ruche doit être propre, saine et ne pas laisser passer trop d'humidité, comme une maison. À l'entrée, une porte avec de petites arcades permettra de réduire les entrées et d'empêcher le passage de souris, frelons et autres bêtes indésirables.

L'entrée de la ruche. © Sylvie Nomblot, DR

Les cadres de cire gaufrée

Dans la ruche, on disposera 10 à 12 cadres de cire gaufrée. Les cadres préalablement cirés permettent aux abeilles de construire suivant un modèle prédéterminé, ce qui facilite les manipulations.

Deux cadres : l’un avec une cire gaufrée (en haut), l’autre construit par les abeilles (en bas). © Bernard Nomblot, DR

Quand les abeilles construisent leurs rayons librement, elles les soudent et leur forme est ovoïde. Les cadres de cire gaufrée engendrent une consommation moins importante de miel. En effet, pour produire un kilogramme de cire, les abeilles devront consommer 7 à 8 kg de miel.

Achat d'une ruche neuve ou d'occasion

Une ruche peut s'acheter neuve ou d'occasion, vide ou pleine d'abeilles. Si vous optez pour une ruche ancienne, vérifiez qu'elle soit propre et bien entretenue et que les cadres ne soient pas trop noirs. Une ruche malsaine peut véhiculer des maladies.

Si vous choisissez une ruche neuve, il vous en coûtera environ 100 euros, cadres avec cire gaufrée et hausse compris.