Planète

Matériel pour la récolte du miel et petit matériel

Dossier - Abeilles : accueillir une ruche chez soi
DossierClassé sous :zoologie , abeille , ruche

Les motivations qui vous amèneront à accueillir une ruche chez vous peuvent être très diverses : lutter à votre échelle contre la disparition des abeilles, améliorer les performances de votre potager, la curiosité, la volonté de vous assurer un revenu complémentaire en récoltant et vendant du miel… toutes les raisons sont bonnes.

  
DossiersAbeilles : accueillir une ruche chez soi
 

Vous trouverez ci-dessous une liste descriptive du matériel nécessaire pour la récolte du miel. Il vous faudra également prévoir du petit matériel qui facilitera les manipulations.

Bien choisir son matériel est important pour la récolte du miel. Ici, l'intérieur d'un extracteur à miel. © Shoot4pleasure, Shutterstock

Petit matériel : brosse, lève-cadres, nourrisseur, chalumeau…

En ce qui concerne le petit matériel, un lève-cadres permettra de décoller les cadres soudés par la propolis. Une brosse douce sera utile pour balayer les abeilles.

Brosse et lève-cadres. © Sylvie Nomblot, DR

Un nourrisseur adapté à votre ruche permettra de nourrir les abeilles au sirop ou au candi.

Nourrisseur. © Bernard Nomblot, DR

Un chalumeau vous permettra de nettoyer vos ruches et matériel à la flamme. Afin d'éviter que les abeilles ne volent partout lors de l'ouverture de la ruche, deux torchons peuvent s'avérer très utiles, ainsi qu'un briquet pour allumer l'enfumoir.

En fonction de vos pratiques apicoles, vous pouvez être amené à vous munir de boîtes à reine, d'un vaporisateur, de matériel nécessaire au marquage des reines mais, pour débuter, ne vous encombrez pas trop. Il vaut mieux acheter en fonction de vos besoins plutôt que d'investir dans des instruments qui ne vous serviront pas.

Matériel spécifique à la récolte du miel : couteau à désoperculer…

Si vous souhaitez récolter votre miel vous-même, un chasse-abeilles sera utile. L'achat d'un couteau désoperculateur, d'un extracteur, d'un maturateur en inox constituera une dépense très importante (500 euros au minimum pour du matériel d'amateur). Ce matériel coûteux peut être acheté d'occasion. Vous pouvez aussi vous arranger avec un apiculteur.

Couteau à désoperculer. © Sylvie Nomblot, DR
Extracteur. © Sylvie Nomblot, DR
Maturateur. © Sylvie Nomblot, DR

L'achat de pots, la fabrication d'étiquettes, un local propre et inaccessible aux abeilles devront s'ajouter à votre investissement initial si vous souhaitez vendre ou même donner du miel.