Planète

Les produits de la ruche : le pollen

Dossier - Abeilles : accueillir une ruche chez soi
DossierClassé sous :zoologie , abeille , ruche

Les motivations qui vous amèneront à accueillir une ruche chez vous peuvent être très diverses : lutter à votre échelle contre la disparition des abeilles, améliorer les performances de votre potager, la curiosité, la volonté de vous assurer un revenu complémentaire en récoltant et vendant du miel… toutes les raisons sont bonnes.

  
DossiersAbeilles : accueillir une ruche chez soi
 

Le pollen apporte aux abeilles des protéines vitales. C'est lui qui permet de nourrir les larves. En passant de fleur en fleur pour récupérer du pollen, l'abeille va polliniser les fleurs et leur permettre de donner naissance à des fruits.

Grains de pollen. © Little Desire, Shutterstock

L'abeille butineuse humecte la poussière très fine du pollen avec du miel et le stocke dans des corbeilles placées sur sa troisième paire de pattes.

Pollen récolté sur les pattes d'une abeille. © Ordan Lye, Shutterstock

Ces pelotes sont ramenées à la ruche où elles sont décrochées et emmagasinées dans des cellules. Dans la ruche, le pollen va fermenter, ce qui améliorera sa conservation et facilitera sa digestion.

Abeille couverte de pollen. © Macro Nasa

Fleurs et couleurs du pollen

La couleur du pollen dépend de la fleur de provenance : le coquelicot donne un pollen noir, le pissenlit un pollen orange. La gamme de couleurs est très variée. La grosseur diffère également.

Pour récolter le pollen, l'apiculteur dispose de trappes à pollen. L'abeille traverse une grille qui décroche le pollen. Celui-ci tombe alors dans un tiroir inaccessible aux avettes.