Vue d'artiste d'un concept de base martienne imaginé par SpaceX. © SpaceX
Sciences

SpaceX : Elon Musk promet un million de personnes sur Mars en 2050 !

ActualitéClassé sous :exploration , exploration humaine de Mars , SpaceX

Dans une série de tweets, Elon Musk a dévoilé ses plans de colonisation de Mars et expliqué comment envoyer un million de personnes sur la Planète rouge d'ici 2050. Pour peupler Mars, Musk prévoit d'utiliser 1.000 Starship qui seront lancés à chaque fenêtre de tir, environ tous les 26 mois. Comme à son habitude, le patron de SpaceX est un éternel optimiste, voire un peu trop en avance sur son temps !

Le 16 janvier, Elon Musk a surpris ses fans en dévoilant dans une série de tweets sa stratégie pour coloniser Mars. Il a notamment dévoilé un calendrier pour peupler la Planète rouge avec un million d'humains d'ici 2050.

Cette idée de faire de l'humanité une espèce interplanétaire n'est pas une lubie. Chez Musk, il s'agit simplement du « but de sa vie » et cela lui tient à cœur comme il l'a confié à Ashlee Vance dans l'excellent livre qu'il lui a consacré (Elon Musk, l'entrepreneur qui va changer le monde, paru chez Eyrolles en 2015). Elon Musk a toujours dit que c'est la raison pour laquelle il a fondé SpaceX en 2002 et pourquoi il s'est enrichi. Pour comprendre le raisonnement de Musk, il faut savoir qu'il craint que « l'humanité s'apprête à vivre des jours sombres, voire à disparaître du fait de l'avènement de l'intelligence artificielle et de robots de plus en plus intelligents ». Concernant Mars, son but est d'établir une colonie martienne pour préserver l'humanité qui dans un premier temps dépendrait de la Terre pour « survivre », puis au fil des années deviendrait autonome et finirait vraisemblablement par faire sécession.

Concept de ville martienne envisagée par SpaceX. © SpaceX

D’énormes flottes de vaisseaux spatiaux en route pour Mars

Pour transporter tout ce monde, Musk compte utiliser Starship, le futur système de transport spatial à tout faire de SpaceX, en cours de développement. Dans sa version habitée, ce véhicule sera capable de transporter une centaine de passagers à destination de Mars - ou d'horizons encore plus lointains - en étant capable d'atterrir en rétropropulsion. Dans sa version transport de fret, 100 tonnes de charges utiles pourraient être envoyées en orbite puis à destination de Mars.

Pour peupler Mars d'un million d'habitants, un seul véhicule ne suffira évidemment pas ! Mille Starship seront nécessaires. Ils seront construits au rythme d'une centaine chaque année pendant 10 ans et chaque véhicule aura une durée de vie de 20 à 30 ans. Mille de ces véhicules devraient donc être en service d'ici 10 ans. Selon les plans de Musk, pour quitter la Terre et rejoindre Mars, l'enjeu est de lancer tous les Starship, alors en service, à destination de Mars, lors des fenêtres de tir qui s'ouvrent tous les 24 à 26 mois ! C'est-à-dire quand Mars et la Terre sont au plus près, de façon à rendre le voyage plus court (60 millions de kilomètres).

Sans surprise, cet exercice de prospective devrait susciter un débat entre les partisans d'Elon Musk et ses détracteurs. Certains pointeront l'extravagance du personnage, quand d'autres expliqueront que le projet d'envoyer des hommes sur Mars ne peut être que le résultat d'une collaboration internationale, à plus forte raison s'il s'agit d'une colonisation. Il nous paraît très difficile pour une entreprise d'y parvenir seule, en raison notamment des coûts que cela implique et des nombreuses technologies qui restent à acquérir, notamment pour rejoindre Mars, et vivre et travailler en sécurité sur sa surface.

Cela dit, l'idée d'essayer de coloniser Mars, au cas où quelque chose tournerait mal sur Terre, est bien plus réaliste qu'elle n'y paraît.

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !