Starship : Elon Musk révèle la cause de l'explosion en vol du prototype SN11

Classé sous :SpaceX , Starship , SN10

Il y a une semaine, le prototype SN11 du Starship de SpaceX a pris son envol depuis le site de Boca Chica, dans le Texas (États-Unis). Il est monté jusqu'à la dizaine de kilomètres d'altitude prévue. Puis il a commencé à redescendre. Mais il a malheureusement fini sa course par une explosion juste avant son atterrissage.

Elon Musk a lui-même révélé la cause de l'incident ce week-end : un problème de plomberie ! Une (relativement) petite fuite de méthane (CH4) pour être plus précis, le carburant du puissant moteur Raptor. Et la fuite a eu lieu dans le moteur 2. De quoi provoquer un incendie et endommager une partie de l'avionique. Entraîner aussi une arrivée trop importante de carburant dans la chambre de combustion et de fait, une pression trop élevée au moment de la tentative de rallumage du moteur dans la phase d'atterrissage.

Sur cette image, les trois moteurs Raptor du prototype SN11 du Starship de SpaceX. © SpaceX

Le prototype SN15 du Starship de SpaceX est d'ores et déjà en cours de préparation pour son essai en vol. Il regroupe les améliorations qu'auraient pu inclure des prototypes SN12, SN13 et SN14.

Sur cette vue d’artiste, le Starship en partance pour Mars. © SpaceX
Pour en savoir plus

SpaceX : le prototype SN11 a explosé en plein vol

Article de Xavier Demeersman paru le 01/04/2021

Le prototype SN9 du Starship avant son lancement. © SpaceX

En dépit du brouillard qui enveloppait le site de Boca Chica aux premières heures de la journée, le prototype SN11 a décollé à l'heure annoncée par Elon Musk : 8 a.m., soit 15 h en France métropolitaine.

L'engin s'est envolé, transperçant les nuages bas. Cela se présentait plutôt bien et les caméras embarquées offraient aux spectateurs un point de vue magnifique -- à défaut d'images prises depuis le sol -- sur les trois moteurs Raptor en marche. Puis ils se sont éteints et le Starship s'est incliné pour sa descente. Exactement comme prévu. Ou presque... Car quelques instants plus tard, peu avant l'atterrissage en douceur, la liaison a été interrompue et un grand boum a retenti au-dessus de Boca Chica. SN11 venait d'exploser (on peut voir les débris pleuvoir sur quelques images).

Les premières explications avancées par le patron de SpaceX sur Twitter« On dirait que le moteur 2 a eu des problèmes sur l'ascension et n'a pas atteint la pression dans la chambre de fonctionnement pendant le rallumage d'atterrissage mais, en théorie, ce n'était pas nécessaire. Quelque chose d'important s'est produit peu de temps après le début du rallumage pour l'atterrissage. On devrait savoir ce que c'était, une fois que nous pourrons examiner les données plus tard, aujourd'hui ».

Dans un autre tweet, Elon Musk a d'ores et déjà annoncé que le prototype suivant, SN15, est en route pour un lancement dans quelques jours.


Le lancement de SN11 aura lieu le 30 mars à 15 h

Article de Xavier Demeersman publié le 29 mars 2021

MÀJ 30 mars, 9 h 31

Elon Musk l'a twitté hier, dimanche : « un vol de Starship est possible demain après-midi ». Auparavant, le test du prototype SN11 de son futur vaisseau spatial était attendu le vendredi 26 mars dans l'après-midi, après un « static fire » de ses trois moteurs Raptor (dont le SN46 réparé) le matin même. Sans plus d'explications, l'opération a été repoussée à aujourd'hui. L'heure exacte n'est pas connue, mais la fenêtre annoncée est entre 19 h et minuit, heure de Paris, soit en fin d'après-midi et au cours de la soirée, sur le site de Boca Chica, au Texas. Nouveau report du lancement : celui-ci pourrait finalement avoir lieu ce mardi 30 mars, à partir de 15 h, soit tôt le matin à Boca Chica.

L'enjeu de ce « saut » à 10 kilomètres d'altitude est de réussir un atterrissage en douceur. , mais l'engin s'est posé au sol avec encore trop de vitesse, ce qui s'est soldé, quelques minutes plus tard, par son explosion spectaculaire et un deuxième « saut » dans les airs.

Suivez en direct de Boca Chica le vol d'essai du SN11 du Starship. © Nasa,s Spaceflight, Youtube

Le grand projet Starship continue d'avancer. Le premier vol orbital du Starship devrait se produire cet été, a annoncé récemment Elon Musk. La semaine dernière, le patron de SpaceX partageait des images du BN1 (Booster Number 1) assemblé, le premier prototype (qui ne volera pas) du colosse Super Heavy lequel, à terme, poussera le Starship et son équipage dans l'espace.


Le vol d'essai du SN10 est prévu ce 3 mars 2021

Article de Xavier Demeersman publié le 3 mars 2021

Après la vague de froid polaire qui s'est abattue sur le Texas et a paralysé les activités de SpaceX pour un petit moment sur le site de Boca Chica..., et après les déboires de la semaine dernière avec un des moteurs Raptor, l'heure d'un test avec un prototype du Starship a semble-t-il sonné. Une fenêtre de lancement s'ouvre cette après-midi à partir de 15 h, heure de Paris, et cette fois toutes les conditions semblent réunies.

Tous les regards sont rivés sur ce SN10 qui doit effectuer un vol stratosphérique et revenir se reposer en douceur quelques instants plus tard avec succès. Rappelons que les précédents numéros de série SN8 et, il y a un mois, SN9 avaient failli au cours de leur descente qui se sont soldées par des crashs. Souhaitons que cette fois ce soit le bon.

Live du lancement du SN10 cette après-midi. © NASA's Spaceflight

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Atterrissage réussi pour Starship 10 !  Au bout de sa troisième tentative, SpaceX est enfin parvenu à faire atterrir Starship 10 sans incident. © SpaceX