Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Starship : le rêve martien de SpaceX Dans cette vidéo, SpaceX présente le vaisseau Starship, un véhicule de transport spatial dont Elon Musk espère qu'il amènera les premiers astronautes sur Mars.

Elon Musk a publié un tweet montrant un essai à plein régime du moteur Raptor, dans sa version optimisée pour le vide spatial, du futur lanceur StarshipStarship. Étonnamment, le fantasque P.-D.G. de SpaceXSpaceX a précisé que ce test a été « d'une duréedurée totale » sauf que la vidéo mise en ligne dure seulement 15 secondes et ne montre pas la fin du test ! Dit autrement, Musk n'a pas souhaité indiquer pendant combien de temps ce moteur a fonctionné et à quoi correspondait cette « durée totale ». Était-elle celle de la durée de fonctionnement attendue du moteur en vol, donc représentatif d'une mission, ou celle correspondant à la durée totale que peut fonctionner un moteur Raptor ? Cet essai a été réalisé dans les installations de SpaceX à McGregor, au Texas.

À la différence du Merlin qu'utilisent le Falcon 9 et le Falcon HeavyFalcon Heavy et qui fonctionne avec un mélange de kérosènekérosène et d'oxygène liquidesliquides, le Raptor utilise de l'oxygèneoxygène et du méthane liquides, un mélange d'ergolsergols dont la combustioncombustion n'est pas complètement maîtrisée.

Le Raptor sera utilisé pour propulser le système de transport Starship. Pour rappel « Starship » désigne le véhicule de transport spatial et l'étage supérieur du lanceurlanceur. L'étage principal, c'est-à-dire le boosterbooster nécessaire pour lancer Starship s'appelle « Super Heavy ». Starship sera propulsé par six moteurs Raptor, dont trois sont optimisés pour le vide spatial et trois autres pour le vol atmosphérique. Quant à Super Heavy, il totalisera un nombre record de moteurs Raptor : 30 dans la version actuelle (initialement, 31 moteurs Raptor étaient prévus pour le Super Heavy et 7 pour Starship).