Le dioxyde de carbone et le méthane sont parmi les gaz à effet de serre les plus connus. L’augmentation de leur émission dans l’atmosphère est à l’origine du réchauffement climatique en cours.

Le dioxyde de carbone (CO2) et le méthane (CH4) sont tout les deux des gaz à effet de serre. Le premier reste dans l'atmosphère une centaine d'années tandis que le second n'y séjourne qu'une douzaine d'années.

À l'échelle du siècle, le méthane est tout de même 25 fois plus puissant que le gaz carbonique en potentiel de réchauffement global (PRG) !

Voir aussi

CO2 dans l'atmosphère : une concentration record

À quantité égale, le méthane est donc plus puissant en effet de serre que le CO2. Mais il n'y a pas autant d'émissions de méthane que d'émissions de dioxyde de carbone.

Émissions des gaz à effet de serre de 1970 à 2004 en équivalent CO<sub>2</sub>. L’ensemble du CO<sub>2</sub> (couleurs rose et saumon) a un effet bien supérieur à celui des émissions de méthane (bleu clair). © Giec
Émissions des gaz à effet de serre de 1970 à 2004 en équivalent CO2. L’ensemble du CO2 (couleurs rose et saumon) a un effet bien supérieur à celui des émissions de méthane (bleu clair). © Giec

Lequel de ces deux gaz à effet de serre est le plus influent sur le climat ?

Pour savoir quel gaz a le plus d'impact sur le climatclimat, les scientifiques raisonnent en « équivalent CO2 » ; l'effet de chaque gaz est exprimé en fonction de l'effet du CO2 (qui vaut 1 par définition) avec le calcul suivant : tonne d'équivalent CO2 d'un gaz = tonne du gaz x PRG du gaz.

Comme le montre le graphique ci-dessus, le gaz carbonique a donc beaucoup plus d'influence sur le climat que le méthane, du point de vue des émissions actuelles.