Le SN6 lors de son vol d'essai à 150 mètres de hauteur. © SpaceX
Sciences

SpaceX : nouveau test à 150 m d'altitude du prototype du Starship. Prochaine étape : 20 km

ActualitéClassé sous :accès à l'espace , SpaceX , Starship

-

[EN VIDÉO] Starship : le rêve martien de SpaceX  Dans cette vidéo, SpaceX présente le vaisseau Starship, un véhicule de transport spatial dont Elon Musk espère qu'il amènera les premier astronautes sur Mars. 

SpaceX a de nouveau testé en l'air un prototype SN pour la mise au point du futur Starship. Comme lors du vol d'essai SN5 début août, le SN6 a volé à 150 mètres de hauteur. À moins que les équipes de SpaceX n'aient besoin de données complémentaires, ce type de vol de quelques dizaines de mètres de haut est terminé. Le prochain prototype à voler sera le SN8. Il atteindra les 20 kilomètres d'altitude.

Jeudi, le prototype SN6 a réalisé un vol d'essai de 150 mètres de hauteur. Ce test réussi a été similaire en tous points au vol réalisé par le prototype SN5 en début de mois : il s'est élevé à 150 mètres du sol et a suivi une trajectoire similaire à celle du SN5 avant de retourner se poser. Ces deux cylindres volants sont construits à l'identique quant à la taille et l’alliage utilisé. La masse pourrait être différente mais SpaceX n'a pas communiqué d'informations à ce sujet. La société ne communique pas non plus sur le détail de ses opérations et le planning des essais. On peut d'ailleurs remarquer sur le haut des cylindres des simulateurs de masse de forme rectangulaire.

Un test réussi en tous points

Cela dit, Il n'y a pas grand chose à dire sur ce nouvel essai. Si l'on se fie aux images, le test s'est bien déroulé, si ce n'est que le véhicule semble légèrement faux d'aplomb, ce qui, en soi, n'est pas problématique. SN5 et SN6, tous les deux équipés d'un moteur Raptor, ont été utilisés pour tester les manœuvres de décollage et d'atterrissage de façon à renseigner les équipes sur les performances du moteur.

Les deux prototypes semblent embarquer des innovations à petites échelles qui seront développées pour le futur système d'atterrissage du Starship. N'oubliez pas que, contrairement au Falcon 9, le Starship sera un système de transport spatial entièrement réutilisable. Aujourd'hui, seul l'étage principal du Falcon 9 et sa coiffe sont récupérés et réutilisés.

Le prototype SN5 lors de son atterrissage après un très court essai en l'air (août 2020). © SpaceX

De 150 mètres à 20 kilomètres d’altitude

Le prochain vol d'essai est très attendu avec le prototype SN8 dont l'apparence et les objectifs seront plus ambitieux et très différents des précédents essais. Ce prototype sera bien plus grand, surmonté d'un cône, et doté de surfaces aérodynamiques. Il sera propulsé par 3 moteurs Raptor et visera une altitude de 20 kilomètres.

On notera que SpaceX a débuté la construction de prototypes qui serviront à mettre au point l'étage principal Super Heavy du Starship.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !