Un Falcon 9 au décollage avec à son bord le satellite Es'hail-2 (novembre 2018). © SpaceX

Sciences

Falcon 9

DéfinitionClassé sous :Falcon 9 , accès à l'espace , SpaceX

Falcon 9 est un lanceur de la société Space Exploration Technologies Corporation, plus connue sous le nom de SpaceX. Il est aujourd'hui le premier lanceur partiellement réutilisable en service. Contrairement aux autres lanceurs, le Falcon 9 est capable de réutiliser son étage principal.

Le Falcon 9 est un lanceur à deux étages partiellement réutilisables, propulsé par dix moteurs Merlin qui fonctionnent avec un mélange de kérosène et d'oxygène liquide. Neuf Merlin équipent l'étage principal, dans une configuration appelée Octaweb (avec huit moteurs en cercle, plus un au milieu) et un à l'étage supérieur. Un temps envisagé, SpaceX a abandonné l'idée de récupérer l'étage supérieur mais travaille à la récupération et à la réutilisation des coiffes.

Ce lanceur est utilisé pour trois types de missions. Les missions commerciales de lancement de satellite, des orbites les plus basses à celles du transfert en orbite géostationnaire, et celles à destination de la Station spatiale internationale. Le fret, avec la capsule Dragon, et d'ici quelques mois, le Falcon 9 sera utilisé pour la rotation des équipages avec la capsule Crew Dragon.

Atterrissage sur une plateforme en pleine mer de l'étage principal d'un Falcon 9. © SpaceX

Ce lanceur réalise son premier vol en 2010, sa premier mission de ravitaillement pour le compte de la Nasa en 2012. En décembre 2013, il réalise sa première mission commerciale pour l'orbite géostationnaire avec le lancement de SES-8. En mars 2019, il réalise le premier vol d'essai inhabité de la capsule Crew Dragon.

Un lanceur mais de nombreuses évolutions 

Depuis sa mise en service fin 2013, le Falcon 9 a constamment été amélioré. Cinq versions ont vu le jour. La dernière version, la Block 5, qui est aussi la version finale du lanceur et qui n'évoluera plus à l'exception de quelques modifications mineures, répond aux exigences de la Nasa en matière de vols habités.

Quant aux performances, elles ont également évolué au gré des améliorations du lanceur. Pour l'orbite de transfert géostationnaire, on est passé de 4 tonnes en 2010 à 8,3 tonnes aujourd'hui (5,5 tonnes si l'étage principal est récupéré). Pour les missions en orbite basse, le Falcon 9 est capable de transporter près de 23 tonnes et 4 tonnes à destination de Mars.

Au 1er juin 2019, sont comptabilisés seulement deux échecs et un échec partiel pour un total de 71 missions :

  • En juin 2015, lors d'une mission de ravitaillement, le deuxième étage explose deux minutes après le décollage du lanceur. La capsule Dragon est détruite lors de l'explosion.
  • En septembre 2016, un Falcon 9 explose sur son pas de tir lors du remplissage en vue d'un essai statique des moteurs. Le satellite Amos-6, plus connu sous le nom satellite Facebook, est perdu.
  • En octobre 2012, l'extinction prématurée d'un moteur contraint le lanceur à injecter sur une mauvaise orbite la capsule Dragon et le satellite de démonstration Orbcomm-G2. La capsule Dragon parviendra à rejoindre l'ISS mais, Orbcomm-G2 retombera dans l'atmosphère.
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi