On parle de carence martiale, ou sidéropénie, lorsque notre corps manque de fer. C’est la carence la plus répandue dans le monde et elle touche toutes les tranches d’âge. Quels sont ses symptômes et ses conséquences ?

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Naturellement vôtre : « Le meilleur régime est le non-régime » Dans ce nouvel épisode de «Naturellement vôtre», le nutritionniste Arnaud Cocaul partage son avis sur les régimes. Sont-ils bons ou mauvais ? Selon lui, le meilleur régime n'est pas celui basé sur la restriction mais sur le contrôle des quantités.

Le ferfer est présent dans toutes les cellules du corps humain et est responsable de plusieurs fonctions vitales :

  • le transport de l'oxygèneoxygène des poumonspoumons aux tissus (en tant que composant essentiel de la protéineprotéine d'hémoglobinehémoglobine)
  • le transport des électronsélectrons à l'intérieur des cellules sous forme de cytochromes
  • la facilitation de l'utilisation et du stockage de l'oxygène dans les muscles (en tant que composant de la myoglobinemyoglobine)

Elle est également un élément essentiel des réactions enzymatiquesenzymatiques dans divers tissus. Une carencecarence en fer peut interférer avec ces fonctions vitales et provoquer des maladies graves voire la mort. 

Dans le plasmaplasma, le fer est transporté avec la protéine de transferrine. Il existe plusieurs mécanismes qui contrôlent le métabolismemétabolisme du fer dans l'organisme et le protègent contre la carence. Le principal mécanisme de régulation est situé dans le tractus gastro-intestinal. Lorsque la perte de fer n'est pas suffisamment compensée par l'apport alimentaire, un état de carence se développe avec le temps.

Si cet état n'est pas traité, il finit par entraîner une anémie ferripriveanémie ferriprive, un type d'anémie courant. L'anémie se caractérise par des taux anormaux de globules rougesglobules rouges dans le sang. L'anémie ferriprive survient lorsque l'organisme ne dispose pas de suffisamment de fer, ce qui engendre une diminution de la production d'hémoglobine. L'hémoglobine étant la protéine qui se lie à l'oxygène, l'apport de sang oxygéné aux tissus est diminué. 

Le fer se retrouve principalement dans la viande rouge et certaines légumineuses. © Pixabay
Le fer se retrouve principalement dans la viande rouge et certaines légumineuses. © Pixabay

Quels sont les symptômes de la carence martiale ?

Le manque de fer dans l'organisme peut être perçu à travers certains symptômessymptômes, dont les principaux sont :

  • Fatigue extrême ou découragement 
  • Difficulté à être attentif, problèmes de concentration
  • Chevilles enflées ou gonflement d'autres articulationsarticulations 
  • Perte de cheveux ou cheveux faibles et cassants 
  • Peau pâle 
  • Manque d'appétit, changements de goût ou langue lisse 
  • Infections fréquentes, dues à une faible immunité

Le manque de fer dans le sang peut être lié à une mauvaise nutrition, c'est-à-dire à un régime alimentaire inadéquat, ou à la perte de grandes quantités de sang, soit par des saignements, soit par un flux important pendant les menstruations.

Que peut engendrer une carence martiale ?

La plupart des cas d'anémie ferriprive sont bénins, mais s'ils ne sont pas traités, ils peuvent entraîner un rythme cardiaque irrégulier, des complications pendant la grossessegrossesse ou encore un retard de croissance chez l'enfant.

Cependant, certaines maladies graves peuvent résulter d'un manque de fer dans le sang :

  • Anémie ferriprive : la maladie entraîne une peau pâle, de la fatigue, un manque d'énergieénergie (léthargie), des maux de tête et des difficultés de concentration. La personne peut ressentir des douleursdouleurs dans la langue, un essoufflement, des palpitations cardiaques et une altération du goût des aliments.
  • Syndrome des jambes sans repos (SJSR) : ce syndrome provoque un désir irrésistible de bouger les jambes, principalement la nuit. Elle engendre des sensations de douleur et de démangeaisondémangeaison dans les jambes et des difficultés à s'endormir. Elle est couramment associée au diabètediabète, aux maladies rénales chroniques et aux problèmes de thyroïdethyroïde.
  • Aphtes : les plaies buccales sont également révélatrices d'une carence en fer dans l'organisme.
  • Acouphènes et perte d'audition : les personnes qui manquent de fer dans leur sang peuvent entendre des bourdonnements dans leurs oreilles.  
  • Chute de cheveux : une perte excessive de cheveux pendant le bain et le brossage peut indiquer un manque de fer dans le corps. Certaines mèches peuvent devenir plus fragiles et plus fines.
  • Trouble de l'alimentation : la carence martiale entraîne un désir de manger des produits non comestibles riches en fer, comme la terreterre, la saleté, les cendres, le charboncharbon, la pierre, l'argileargile, les cheveux et le papier. Les femmes enceintes sont les plus exposées au risque de développer ce trouble.