Contrairement au THC, le canabidiol n'a pas d'effet psychotrope mais il aurait des effets psychoactifs. © HQuality, Adobe Stock
Santé

Le CBD est-il vraiment non psychoactif ?

Question/RéponseClassé sous :médicaments , cannabidiol , huile de cannabidiol
 

Le cannabidiol est issu du cannabis tout comme le THC. Ces deux substances sont psychoactives, mais le CBD ne provoque pas d'effet euphorisant contrairement au THC. Cette molécule qui agit sur le système nerveux central et le système immunitaire fait l'objet de nombreuses recherches pour ses bienfaits thérapeutiques, notamment pour soigner les douleurs chroniques ou l'anxiété. Comment fonctionne-t-il ? Est-il sans risques ?

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Interview : le neurofeedback permet-il au cerveau de mieux fonctionner ?  Le neurofeedback offre à un utilisateur la possibilité d’observer l’activité de son propre cerveau. Cette procédure non invasive possède des applications plutôt inattendues. Futura-Sciences a interviewé, lors de son allocution à TEDxCannes, Maureen Clerc, chercheuse à l’Inria (Institut national de recherche en informatique et en automatique), afin qu’elle nous parle en détail de cette technique. 

Le cannabidiol, ou CBD, est un cannabinoïde extrait du cannabis (Cannabis sativa). Contrairement au THC (delta-9-tétrahydrocannabinol), il ne provoque pas d'effet euphorisant. Pourtant, il est aussi psychoactif. La caféine est la substance psychoactive la plus consommée au monde. Elle est connue pour accroître la vigilance et augmenter la concentration quand on se sent fatigué. Tout comme l'huile de CBD, elle ne produit pas d'effets euphorisants.

Par définition, une substance psychoactive affecte l'état mental en agissant sur l'activité du cerveau et du système nerveux central. Dans le système nerveux central, le CBD agit sur les récepteurs CB1 (cannabinoid receptor 1) qui sont exprimés par les neurones dans le cerveau. Ce récepteur est aussi exprimé par des neurones du système nerveux périphérique, notamment ceux dans l'intestin. Le CBD agit aussi sur les récepteurs CB 2 (cannabinoid receptor 2) qui eux sont exprimés en grande nombre par les cellules immunitaires. Le CBD est un antagoniste de faible affinité de ces deux récepteurs.

À l'inverse, le THC est un agoniste de CB1/CB2, c'est-à-dire qu'il les active quand le CBD les bloque. Il ne produit donc pas l'ivresse euphorique typique du cannabis qui est dû au THC. En France, toute opération concernant le cannabis est interdite qu'il s'agisse de sa production, sa détention ou sa consommation. Néanmoins, les produits ne contenant pas de THC, mais du CBD sont autorisés à la vente sous certaines conditions. 

Le cannabidiol, ou CBD, se présente sous diverses formulations, notamment sous forme d'huile. © WindyNight, Adobe Stock

Les effets positifs et indésirables du CBD

De nombreuses études s'intéressent aux effets thérapeutiques du CBDUne étude parue en 2017, qui fait état des connaissances sur ses applications thérapeutiques, indique que le CBD pourrait être intéressant pour ses effets anti-inflammatoires dans des maladies comme Parkinson, Alzheimer et les maladies inflammatoires chroniques. Ses effets neurologiques pourraient s'avérer intéressants pour soulager les douleurs chroniques, l'anxiété et les nausées. Il a également fait ses preuves pour calmer certaines épilepsies infantiles (syndromes de Dravet et de Lennox-Gastaut). Pour rappel, ses effets thérapeutiques ne concernent que des médicaments autorisés par l'ANSM ou la Commission européenne.

Cependant, la consommation de CBD peut provoquer des effets indésirables. En effet, ce n'est pas sans risque. Une étude publiée en 2019 rapporte ceux provoqués par le CBD lors d'études cliniques. Ce sont surtout des troubles digestifs comme des diarrhées, des vomissements ou une perte d'appétit, mais aussi des somnolences et une léthargie ainsi que des poussées de fièvre. Ses effets indésirables sont dépendants de la dose de CBD ingérée et ils doivent être pris en compte avant de consommer du CBD.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement). Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !