Le risque de maladie d’Alzheimer augmente avec l’âge. © ipopba, Fotolia

Santé

Maladie d'Alzheimer

DéfinitionClassé sous :médecine , Maladie d'Alzheimer , dépôts amyloïdes

La maladie d'Alzheimer est une démence liée à une dégénérescence de neurones corticaux. Elle démarre au niveau de l'hippocampe, une région du cerveau impliquée dans la mémoire à court terme. Cette maladie touche en premier lieu les fonctions cognitives et se répercute sur le comportement et l'adaptation sociale des patients. Elle se manifeste par des troubles de la mémoire, des problèmes d'orientation, des difficultés à exécuter certaines tâches simples (téléphoner...), voire des troubles du langage. Progressivement, le patient présente aussi des troubles dans ses mouvements, son humeur (anxiété, irritabilité), ou son sommeil.

La maladie d'Alzheimer survient en moyenne autour de 65 ans et concerne actuellement environ 900.000 personnes en France d'après l'Inserm. En moyenne, sur cinq patients, trois sont des femmes et deux des hommes. Les formes héréditaires se manifestent souvent avant 65 ans. Après 80 ans, 15 % des personnes sont concernées. Les personnes présentant des facteurs de risque cardiovasculaires (hypertension, diabète, sédentarité...) sont plus touchées par cette maladie neurodégénérative. Des mutations du gène de l'apolipoprotéine E (APOE) favorisent aussi la maladie d'Alzheimer.

Diagnostic et traitement de la maladie d’Alzheimer

Le cerveau des patients souffrant de la maladie d'Alzheimer présente :

  • des dépôts amyloïdes : des dépôts du peptide bêta-amyloïde, une molécule naturellement présente dans le cerveau, mais qui peut s'accumuler en formant des plaques séniles toxiques pour le cerveau ;
  • des dégénérescences neurofibrillaires, liées à la présence de la protéine Tau phosphorylée : la structure interne des neurones est désorganisée en présence de cette protéine, d'où la mort des neurones.

Le diagnostic de la maladie se réalise à l'aide de tests cognitifs, d'imageries médicales, de bilans sanguins... Le liquide cérébrospinal peut aussi être analysé. La prise en charge de la maladie vise à aider le patient à conserver une certaine autonomie, de l'activité physique et une vie sociale. Il n'existe pas de traitement pour guérir de la maladie d'Alzheimer. Depuis août 2018, certains médicaments prescrits pour réduire les symptômes ne sont plus remboursés par l'assurance-maladie.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

Un implant révolutionnaire pour éviter la maladie d’Alzheimer  La maladie d’Alzheimer attaque progressivement les neurones, provoquant tout d’abord des troubles de la mémoire jusqu’à la perte des fonctions autonomes puis la mort. Des chercheurs de l’EPFL (École Polytechnique Fédérale de Lausanne), en Suisse, ont développé une capsule qui pourrait protéger les neurones et enrayer la maladie. Voici son fonctionnement présenté en vidéo.