L’hypertension est détectée par la mesure réalisée par un tensiomètre. © vchalup, Fotolia

Santé

Hypertension artérielle

DéfinitionClassé sous :médecine , tension artérielle , pression systolique

L'hypertension artérielle est une augmentation pathologique de la tension artérielle. On parle d'hypertension lorsque la pression systolique est supérieure à 140 millimètres de mercure ou lorsque la pression diastolique est supérieure à 90 millimètres de mercure. D'après l'Inserm, un adulte sur trois serait concerné par l'hypertension en France. Ce serait la première cause évitable d'accident vasculaire cérébral (AVC).

L'hypertension artérielle chronique est un facteur de risque cardiovasculaire, c'est pourquoi elle doit être traitée. L'hypertension fatigue le cœur et endommage les artères, car elle accroît la résistance périphérique : cela oblige le cœur à travailler plus, ce qui peut conduire à son hypertrophie. L'hypertension artérielle favorise l'insuffisance cardiaque, des maladies vasculaires (athérosclérose), l'insuffisance rénale et l'AVC.

Diagnostic et traitement de l’hypertension artérielle

L'hypertension artérielle peut être asymptomatique. Elle est souvent détectée lors d'une consultation médicale, avec la mesure de la pression artérielle.  Une auto-mesure de la tension, au domicile, peut être proposée au patient pour vérifier qu'il n'y a pas d'effet blouse blanche : certaines personnes ont leur tension qui augmente uniquement dans le cabinet du médecin, à cause du stress. L'hypertension artérielle s'accompagne parfois d'autres symptômes comme des maux de tête, de la nervosité, une insomnie ou des saignements de nez. Le médecin peut demander d'autres examens médicaux pour compléter le diagnostic : analyses sanguines, électrocardiogramme...

L'hypertension artérielle est traitée par des médicaments anti-hypertenseurs comme des diurétiques, des bêta-bloquants, des inhibiteurs calciques ou des inhibiteurs de l'enzyme de conversion. Plusieurs facteurs favorisent l'hypertension artérielle : l'obésité, une alimentation trop salée, l'âge, des facteurs héréditaires, le tabagisme, le stress... Le traitement doit donc aussi s'accompagner de modifications du style de vie : alimentation équilibrée, arrêt de la cigarette, perte de poids, exercice physique, gestion du stress...

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

AVC : quels sont les facteurs de risque ?  L’AVC, parfois nommé attaque cérébrale, est dû à un problème vasculaire au niveau du cerveau. Lorsqu’il n’est pas fatal, il peut laisser de graves troubles, notamment au niveau moteur. Voici en vidéo les principaux facteurs de risque à surveiller pour se prémunir de cette pathologie.