Cela vous intéressera aussi

Les inhibiteurs calciques, que l'on appelle aussi des antagonistesantagonistes du calciumcalcium, inhibent le transfert membranaire du calcium dans les cellules musculairescellules musculaires cardiaques et vasculaires. Ils font partie des traitements de troisième intention de l'hypertension artérielle.

Comment agissent les inhibiteurs calciques ?

D'une duréedurée d'action moyenne de 24 heures, les inhibiteurs calciques bloquent l'entrée du calcium dans les cellules musculaires des artèresartères. Ils sont ainsi à l'origine d'un relâchement artériel, ces vaisseaux opposant alors une moindre résistancerésistance à la circulation sanguine. C'est ce que les spécialistes appellent la vasodilatationvasodilatation. La pression artériellepression artérielle diminue. Les antagonistes calciques sont également indiqués dans la prise en charge de l'angorangor, ou angine de poitrineangine de poitrine.

Des contrindications ou précautions ?

Les effets indésirables de ces médicaments sont liés à leurs effets vasodilatateursvasodilatateurs : œdèmeœdème des membres inférieurs, céphaléescéphalées, rougeurs au niveau du visage... D'une manière générale, ils s'estompent en quelques semaines.

Sources :

  • Manuel Merck - 4e édition
  • Comité français de lutte contre l'hypertension artériellehypertension artérielle, 9 juin 2011