La pression artériellepression artérielle varie en fonction des activités de la vie quotidienne. Elle est étonnamment variable, parfois d'une minute à l'autre : elle s'élève lors d'un effort, d'une activité physiquephysique ou intellectuelle, d'un sport, d'un rapport sexuel ou sous l'effet d'une émotion. A contrario, elle baisse pendant le repos et plus encore durant le sommeil. Ces variations physiologiques ne sont pas synonymes de risque augmenté ou d'état pathologiquepathologique : une élévation transitoire de la pression artérielle ne correspond pas à une hypertension artérielle. On ne retient le diagnostic d'hypertension artérielle que si l'élévation est permanente.

Comment mesure t-on l'hypertension artérielle ?

La pression artérielle normale est inférieure à 140-90 mmHg lorsqu'elle est mesurée au cabinet médical ; inférieure à 135-85 mmHg lorsqu'elle est mesurée à domicile avec un appareil d'automesure. Au-dessus de ces valeurs, on parle d'hypertension artérielle. L'hypertension artérielle peut être due soit à l'élévation de la pression artérielle systolique seule, soit à l'élévation de la pression artérielle diastolique seule, soit à l'élévation des deux. Le risque de complications cardiovasculaires existe dans les trois cas.