Santé

Un implant contre l'hypertension

ActualitéClassé sous :médecine , hypertension , maladie cardiovasculaire

Un nouveau dispositif médical, le Coupler de ROX Medical, diminue significativement la pression artérielle. Un espoir pour traiter l'hypertension résistante aux traitements médicamenteux.

Un implant de la taille d’un trombone crée une connexion entre l'artère et la veine de la cuisse pour réduire la pression artérielle. ©Rox Medical

L'hypertension artérielle est un facteur de risque pour les maladies cardiovasculaires. Elle peut conduire à des hospitalisations et favoriser l'AVC, la crise cardiaque, la maladie rénale chronique. Des traitements médicamenteux existent, mais ils ne fonctionnent pas sur tous les patients. C'est pourquoi les scientifiques cherchent des alternatives efficaces.

Dans un article paru dans la revue The Lancet, des chercheurs de la Queen Mary University ont présenté les résultats obtenus avec un nouveau dispositif : un implant, le Coupler, qui est inséré entre l'artère et la veine de la cuisse, et qui court-circuite la circulation. Cette anastomose artério-veineuse permet de réduire de façon mécanique la pression artérielle. Le Coupler est produit par ROX Medical qui a financé ces travaux. La pose de l'implant nécessite une intervention d'environ 40 min sous anesthésie locale.

Les chercheurs ont mené un essai clinique avec 83 patients provenant de plusieurs centres européens qui souffraient d'hypertension résistante aux traitements médicamenteux. 44 patients ont suivi la thérapie avec le Coupler et les autres un traitement classique. Résultat : les patients qui ont reçu le Coupler ont eu une diminution significative et durable de leur pression artérielle. Ils avaient aussi moins de complications dues à l'hypertension. Au cours du protocole, il y a eu cinq admissions à l'hôpital pour des crises d'hypertension dans le groupe témoin et aucune dans le groupe Coupler.

L’hypertension peut être à l’origine d’hospitalisations. © CDC, Wikimedia Commons, DP

Un traitement révolutionnaire pour l’hypertension résistante

Le Coupler fonctionnait bien chez des patients qui ne répondaient pas à une autre technique récente de traitement de l'hypertension : la dénervation sympathique rénale, qui consiste à détruire l'innervation sympathique rénale avec des ondes basse fréquence.

Pour Melvin Lobo, principal auteur de cet article, le Coupler permet une tout autre approche : « C'est un concept entièrement nouveau et très prometteur dans le traitement de l'hypertension. Les médicaments existants ciblent le contrôle hormonal ou neurologique de la pression sanguine, et les traitements plus récents comme la dénervation sympathique rénale sont uniquement centrés sur le système nerveux rénal. Le Coupler cible effectivement les aspects mécaniques du fonctionnement de la circulation ». Principaux avantages du Coupler une fois en place : les effets sont immédiats, le dispositif est réversible et indolore.

Cependant, le Coupler présente aussi des inconvénients : 29 % des patients qui l'ont testé ont eu une sténose provoquant un gonflement de la jambe, ce qui a nécessité une nouvelle intervention pour poser un stent dans la veine. Malgré tout, ce traitement pourrait proposer une alternative pour l'hypertension résistante aux autres traitements.

Cela vous intéressera aussi