Cela vous intéressera aussi

Les médicaments utilisés contre l'hypertension artérielle (HTA) visent à lutter contre la « vasoconstriction » des artèresartères. Ils favorisent la vasodilatationvasodilatation et le retour des artères à un calibre normal. Il existe aujourd'hui 8 familles de médicaments pour traiter l'HTA.

Les diurétiques

Ils sont utilisés dans cette indication depuis 1955. Les diurétiquesdiurétiques participent à l'élimination du sodiumsodium, évacué avec les urines. C'est leur effet vasodilatateurvasodilatateur exercé au niveau artériel, qui leur a valu d'être reconnus comme les premiers antihypertenseurs.

Les bêta-bloquants

Indiqués dans le traitement de l'angine de poitrineangine de poitrine, ils favorisent une diminution de l'activité du système nerveux. C'est leur mode d'action principal, mais ils augmentent également la production de rénine, une enzymeenzyme nécessaire à la formation de l'angiotensineangiotensine 2. Ils ont longtemps été considérés comme des antihypertenseurs de premier rang.

Les antagonistes calciques, ou inhibiteurs calciques

Utilisés depuis vingt ans, ces médicaments s'opposent à certains des mécanismes à l'origine de la vasoconstriction artérielle.

Les inhibiteurs de l'enzyme de conversion

Les IEC inhibent l'action des hormoneshormones - rénine et angiotensine- impliquées dans les mécanismes de l'hypertension.

Les antihypertenseurs centraux

Ces derniers diminuent partiellement l'activité du système nerveux centralsystème nerveux central impliqué dans la régulation de la pression artériellepression artérielle.

Les alpha-bloquants

Cette classe d'antihypertenseurs agit selon un mécanisme de dilatationdilatation artérielle.

Les inhibiteurs directs de la rénine

Comme leur nom l'indique, les médicaments qui ressortent de cette classe thérapeutique inhibent la production de la rénine impliquée dans l'HTA.

Les antagonistesantagonistes des récepteurs de l'angiotensine 2

Ces médicaments sont les plus récemment introduits dans le traitement de l'HTA. Ils s'opposent directement à l'action de l'angiotensine 2, qui favorise la vasoconstriction.

Sources :

  • Comité français de lutte contre l'HTA ;
  • Manuel Merck 4e édition ;
  • pharmacorama.com, 9 juin 2011.