Récepteurs membranaires : point de mire des médicaments

DossierClassé sous :médecine , pharmacologie , hormone

-

Grâce aux énormes progrès de la biologie depuis la deuxième moitié du 20ième siècle, la recherche biomédicale permet un traitement de plus en plus adapté des malades. Dans ce contexte, l'identification de nouveaux médicaments mieux ciblès constitue un élément clè.

  
DossiersRécepteurs membranaires : point de mire des médicaments
 

Grâce aux énormes progrès de la biologie depuis la deuxième moitié du 20ième siècle, la recherche biomédicale permet un traitement de plus en plus adapté des malades. Dans ce contexte, l'identification de nouveaux médicaments mieux ciblès constitue un élément clè.

Notre équipe s'engage dans cette identification et s'attache à comprendre les effets à court et à long terme des médicaments. Nous découvrirons la méthodologie Bret, les récepteurs couplés aux protéines G,....

Les récepteurs membranaires exprimés à la surface des cellules sont les principaux relais entre l'environnement extérieur et l'intérieur de la cellule.

L'activation de ces récepteurs par des hormones spécifiques constitue la première étape d'une cascade d'événements aboutissant aux effets biologiques des hormones.

En même temps, ces récepteurs sont des cibles majeures des médicaments. Les récepteurs couplés aux protéines G (RCPG), par exemple, constituent actuellement quantitativement la plus importante cible des médicaments utilisés de nos jours.

Nous avons choisi de travailler sur deux familles de récepteurs membranaires, les RCPG et les récepteurs aux cytokines pour mieux comprendre leur fonctionnement, l'action des médicaments sur ces récepteurs et leurs rôles dans diverses maladies.