Chez les personnes souffrant d’hypertension, l’exercice physique serait aussi efficace à faire baisser la tension artérielle que les médicaments. © skeeze, Pixabay, CC0 Creative Commons

Santé

Hypertension : l’exercice physique aussi efficace que les médicaments ?

ActualitéClassé sous :médecine , hypertension , hypertension artérielle

Les prescriptions de médicaments hypotenseurs s'affichent à la hausse. Leur substituer de l'exercice physique est tentant. D'autant qu'une étude suggère aujourd'hui que les deux pourraient être tout aussi efficaces.

Selon une méta-analyse menée par une équipe de chercheurs de la London School of Economics and Political Science(Royaume-Uni), la pratique d'un exercice physique se révèle aussi efficace pour lutter contre l'hypertension artérielle que les médicaments prescrits à cet effet. « Ces résultats sont prometteurs, mais pour l'heure, il reste conseillé de ne pas arrêter son traitement au profit d'un programme d'entraînement », tempère le docteur Huseyin Naci, auteur principal de l'étude.

Que l'exercice physique fasse baisser la pression artérielle systolique est un fait admis. Mais les chercheurs britanniques ont voulu aller plus loin et comparer les effets des médicaments antihypertenseurs et ceux de l'exercice physique. Aucun essai clinique n'ayant jamais été réalisé, ils ont compilé les données de presque 200 études portant sur l'impact des médicaments d'une part, et de quelque 200 études faisant état des effets d'un exercice physique, d'autre part.

Une tension artérielle systolique est jugée anormalement haute lorsqu’elle monte au-dessus de 140 mm de mercure — soit, lorsque le médecin annonce 14. Mais la tendance est de revoir cette valeur à la baisse pour la placer au niveau des 130 mm de mercure. © geraldoswald, Pixabay, CC0 Creative Commons

S’assurer du bénéfice réel

Résultat : chez les personnes souffrant d'hypertension, exercice physique et médicaments semblent procurer des bénéfices similaires. L'exercice physique semble même se montrer plus efficace chez ceux souffrant d'une hypertension au-delà de 140 mm de mercure.

Les chercheurs espèrent que leurs résultats alimenteront les discussions entre cliniciens et patients. En particulier concernant les personnes nouvellement indiquées pour un traitement hypotenseur qui pourraient le plus facilement bénéficier des effets de l'exercice physique. Car, pour beaucoup d'autres, l'hypertension ne fait malheureusement que s'ajouter à une liste déjà longue d'affections de longue durée.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi