La maladie d’Alzheimer est la principale cause de démence en France. Elle se caractérise par une dégénérescence de neurones dans le cerveau, au niveau de l’hippocampe. Voici dix chiffres pour mieux cerner la réalité de cette maladie.
Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Un implant révolutionnaire pour éviter la maladie d’Alzheimer La maladie d’Alzheimer attaque progressivement les neurones, provoquant tout d’abord des troubnull

Troubles de la mémoire, problèmes d'orientation, perte de facultés cognitives... La maladie d’Alzheimer fait peur car elle s'accompagne d'une perte d'autonomieautonomie souvent inévitable. Combien de personnes sont touchées ? Depuis quand cette maladie est-elle connue ? Apprenez-en plus sur la maladie d'Alzheimermaladie d'Alzheimer avec ces 10 chiffres clés.

900.000

C'est le nombre de personnes atteintes de maladie d’Alzheimer en France, d'après l'Inserm.

1,8 million

Compte-tenu de l'augmentation de l'espérance de vieespérance de vie, le nombre de personnes souffrant de cette maladie devrait être porté à un 1,8 million en 2050, en France.

65 ans

Avant cet âge, la maladie d'Alzheimer est rare : moins de 2 % des cas apparaissent avant 65 ans et il s'agit souvent de formes héréditaireshéréditaires. La maladie est en effet favorisée par certaines mutations. Les formes héréditaires de la maladie d'Alzheimer ne représentent, en tout, que 1,5 à 2 % des cas.

15 %

C'est le pourcentage de personnes atteintes par la maladie après 80 ans. La fréquencefréquence de la maladie augmente avec l'âge.

60 %

Après 80 ans, 60% de femmes sont plus touchées par la maladie d'Alzheimer que les hommes. Ce ratio de 15 femmes contre 10 hommes s'explique probablement par une espérance de vie plus longue chez les femmes.

La maladie d'Alzheimer ou quand la vie bascule peu à peu vers le néant. © Gabriele Rohde, Fotolia

La maladie d'Alzheimer ou quand la vie bascule peu à peu vers le néant. © Gabriele Rohde, Fotolia

9

Neuf signes qui ne trompent pas lorsqu'ils sont cumulés : les troubles du langage, les pertes de mémoire, la perte de la faculté de jugement, la difficulté à gérer les choses simples du quotidien, la perte d'intérêt pour une vie sociale, la désorientation, les troubles de l'humeur (agressivité, dépression..), une désorganisation dans les mouvementsmouvements habituels enfin, la non-reconnaissance de son environnement familier (personnes, objets...).

21

C'est le nombre de gènesgènes et régions du génomegénome identifiés comme associés à la maladie d'Alzheimer. Ils ont été mis en évidence dans le cadre d'un consortium international de recherche sur la maladie, l'IGAP (International Genomics of Alzheimer's Project).

19

C'est le numéro du chromosomechromosome qui porteporte le gène de l'apolipoprotéine E ou APOE, une protéineprotéine impliquée dans le transport du cholestérol. Des variants génétiquesgénétiques de ce gène favorisent la maladie d'Alzheimer.

1901

C'est l'année au cours de laquelle le neurologue allemand Alois Alzheimer a examiné pour la première fois Auguste Deter, une femme de 51 ans, souffrant de troubles de mémoire, du langage, de désorientation et d'hallucinations. Lorsque la patiente est décédée en 1906, il a demandé à la famille l'autorisation de l'autopsier. Il a ainsi pu constater la présence de dépôts anormaux dans son cerveaucerveau.

28

C'est le nombre de Centres Mémoire créés sur le territoire depuis quinze ans pour créer un maillage territorial de proximité. Ils font partie de services neurologiques ou gériatriques de centres hospitaliers et proposent des consultations afin d'être évalué en cas de doutes et d'être accompagné dans un parcours de soins.