Gastroentérite et diarrhée : des affections fréquentes que les enfants. © Tomsickova, Fotolia

Santé

Gastro-entérite et diarrhée chez l'enfant : que faire ?

Question/RéponseClassé sous :Bébé , diarrhée aigüe , déshydratation

Les enfants souffrent souvent de diarrhées et gastroentérites. Si les symptômes se dissipent normalement et rapidement, malgré tout, ils nécessitent une prise en charge adaptée et parfois, une réaction rapide. Quand faut-il s'inquiéter et quelle conduite tenir pour ne pas aggraver la situation ?

La gastroentérite est une inflammation des muqueuses tapissant la paroi de l'estomac et de l'intestin, causée par un virus ou plus rarement une bactérie. Elle est relativement fréquente chez l'enfant et le nourrisson, surtout à la période hivernale, et se traduit par une diarrhée plus ou moins aiguë accompagnée ou non de vomissements, de fièvre ou de douleurs abdominales.

Gastroentérite : quand faut-il s’inquiéter ?

Les diarrhées dues aux gastroentérites sont la principale cause d'hospitalisation chez les enfants de moins de 3 ans en France. Si votre enfant présente au moins trois selles liquides en quelques heures ou s'il présente des signes de déshydratation (somnolence, bouche sèche, yeux cernés, fontanelle creusée ou urines foncées), consultez votre médecin au plus vite. Ce dernier pourra lui prescrire une solution de réhydratation orale (SRO) à diluer dans de l'eau (Adiardil, Physiosalt, Ydrovit...). En cas de diarrhée aiguë, l'amaigrissement peut être très rapide et l'état du bébé se détériorer en quelques heures. S'il a perdu plus de 10 % de son poids, il faut l'amener aux urgences pour le réhydrater par perfusion.

Dès que possible, reprenez une alimentation normale en évitant les aliments riches en fibres pendant quelques jours. © jörn buchheim, Fotolia

Diarrhée : comment la soigner ?

Si les selles sont juste un peu plus liquides que d'habitude (diarrhée modérée), continuez son alimentation ou l'allaitement habituel. En cas de diarrhée plus importante chez le nourrisson, cessez de lui donner du lait (sauf si vous l'allaitez) pendant les six premières heures. Donnez-lui des petites quantités de SRO, solution de réhydratation orale qui s'achète en pharmacie. Chez l'enfant plus grand, veillez à l'hydrater avec des bouillons de légumes (salés) ou des jus de fruits. Proposez-lui des aliments anti-diarrhéiques et pauvres en fibres : riz, pommes râpées ou en compote, banane, carottes. Et surveillez son poids et sa température régulièrement.

À ne pas faire en cas de gastroentérite chez l’enfant

  • le réhydrater avec de l'eau pure (le manque de sel peut aggraver la déshydratation) ;
  • lui faire boire des sodas (inadaptés en raison de leur contenu en glucose et en sodium) ;
  • modifier la dilution de la solution de SRO ou la diluer dans du jus de fruits ;
  • lui donner des médicaments anti-émétiques (contre les vomissements) ;
  • lui donner un anti-diarrhéique de type lopéramide ou Imodium (déconseillé aux enfants de moins de 12 ans) ;
  • utiliser des anti-inflammatoires stéroïdiens (aspirine et ibuprofène) contre la fièvre, déconseillés en cas de déshydratation. Préférez le paracétamol spécial enfants. 
Abonnez-vous à la lettre d'information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement).

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !


Envie d'un cadeau ? Utilsez un code promo Yves Rocher pour profiter d'une réduction !