La bronchiolite est une affection virale. Attention à l'hygiène du biberon. © Lavizzara, Adobe Stock

Santé

Bronchiolite et bébé : comment protéger son nourrisson ?

Question/RéponseClassé sous :Bébé , bronchiolite , nourrisson

La bronchiolite du nourrisson est une affection virale des voies respiratoires basses, bénigne, contagieuse chez les bébés et les enfants en bas âge mais qu'il faut cependant surveiller attentivement car, si la plupart du temps, la maladie évolue spontanément vers la guérison en une dizaine de jours, elle peut parfois se compliquer par une détresse respiratoire.

Avec les premiers froids s'annoncent les épidémies saisonnières. Chaque année, la bronchiolite touche 480.000 enfants de moins de deux ans, soit presque un nourrisson sur trois. Comme toute infection virale, quelques recommandations simples peuvent aider à s'en prémunir. Infection des petites bronches, la bronchiolite se guérit généralement entre cinq et dix de jours après consultation du médecin. Les cas nécessitant une hospitalisation sont très rares, mais ils concernent généralement les plus jeunes.

D'après les données de l'Institut national de veille sanitaire (Invs), 55 % des cas de bronchiolite concernent des nourrissons de moins de six mois, et 60 % des malades sont des garçons. La bronchiolite se manifeste d'abord par une simple toux et un rhume, puis par une gêne respiratoire et des difficultés à s'hydrater et à s'alimenter. Pour cette raison, il est conseillé de fractionner les repas pour permettre une bonne réhydratation. Les lavages de nez avec l'instillation de sérum physiologique pour désobstruer les voies nasopharyngées.

Si le pic épidémique de cette maladie survient généralement au mois de décembre, les premiers cas apparaissent généralement mi-octobre. Il est utile de connaître dès maintenant la conduite à tenir pour protéger son enfant de cette maladie très contagieuse.

Les mesures de prévention de la bronchiolite

  • Se laver les mains à l'eau et au savon avant de s'occuper d'un bébé ;
  • Emmener le moins possible un bébé dans des endroits où il risquerait de rencontrer des personnes enrhumées (transports en commun, centres commerciaux) et ne pas l'exposer aux endroits enfumés ;
  • Ne pas embrasser un enfant au niveau du visage lorsqu'on est enrhumé ou en état grippal ;
  • Ne pas échanger biberons, sucettes ou couverts utilisés au sein de la famille  ;
  • Proscrire tout tabagisme chez les parents et dans l'entourage ;
  • Aérer la chambre de son bébé quotidiennement ;
  • Si on est malade, porter un masque chirurgical lorsqu'on s'occupe d'un bébé.
Abonnez-vous à la lettre d'information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement). Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !