Alimentation du bébé : à quel âge introduire les aliments ? © anaumenko, Adobe Stock
Santé

Diversification alimentaire du bébé : à quel âge introduire les aliments ?

Question/RéponseClassé sous :Bébé , sevrage , diversification de l'alimentation
 

Le sevrage du bébé doit se faire progressivement, en introduisant de nouveaux aliments. À quel âge le bébé peut-il manger des légumes, de la viande ou du fromage ? Notre tableau complet pour s'y retrouver.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Alimentation moderne : les grandes avancées et les échecs depuis un demi-siècle  L'industrie alimentaire nous nourrit-elle mal ? Oui et non, démontre le docteur Cocaul, nutritionniste et chroniqueur à Futura. Notre alimentation moderne est abondante et bien sécurisée. Cependant, les préparations et les emballages sont trop attractifs, tandis que le renfort en sucre et en sel la rend trop riche, causant de véritables épidémies, à commencer par l'obésité. 

L'OMS et le Programme national nutrition santé (PNNS) préconisent un allaitement exclusif jusqu'à six mois, le lait maternel contenant tous les nutriments dont le bébé a besoin pour sa croissance. Il peut ensuite se poursuivre jusqu'à deux ans en complément des autres aliments. Si vous ne souhaitez pas allaiter, le lait infantile constitue une bonne alternative. Attention, il s'agit de lait spécifique et non de lait de vache, de chèvre ou de brebis, ou d'autres boissons végétales (soja, amande...) qui ne sont pas adaptés au système digestif du bébé.

À partir de 6 mois : la diversification alimentaire

Dès 4 à 5 mois, on peut introduire une cuillère à soupe de céréales infantiles ou un peu de purée de légumes et de fruits dans le lait. Passé 6 mois, on commence à remplacer une des tétées quotidiennes par un goûter (compote, légumes...) ou un biberon de lait infantile avec des céréales instantanées. Vous pouvez offrir au bébé des légumes bien cuits, finement mixés (carotte, courgette, potiron, haricot vert, brocoli, potiron...), ainsi que des purées de fruits (pomme, poire, banane, coing, abricot, pruneau...) et de la viande ou du poisson mixé.

À quel âge introduire les aliments chez le bébé ? © C.D, Futura

Contrairement aux idées reçues, l'introduction précoce d'aliments prévient les risques d'allergie. Plusieurs études montrent que l'introduction des aliments comme l'œuf, le blé ou l’arachide dès l'âge de 4 à 5 mois diminue la probabilité de développer des allergies à l'âge de deux ans.

Diversification alimentaire : à quel âge bébé peut-il manger « comme un grand » ?

À partir de 3 ans, le bébé peut participer aux repas « normaux » de la famille, tout en adaptant les quantités à son âge (30 g de protéines à 2 ans, 40 g à 3 ans). Évitez la charcuterie, les plats trop salés ou trop sucrés. Attention aux aliments en petits morceaux (raisins secs ou frais, maïs soufflé, bonbons durs ou collants, saucisse en rondelles, mie de pain frais...) qui présentent un risque d'étouffement.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement). Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !