Position, lit, vêtements… Les conseils pour bien coucher son bébé © osobystist, Fotolia

Santé

Bébé : comment bien le coucher ?

Question/RéponseClassé sous :Bébé , coucher bébé , Sommeil

Durant les premiers mois, un bébé peut dormir jusqu'à 18 heures par jour. Alors, pas question de le coucher n'importe comment et d'ajouter quantité de gadgets dans son lit. Car, outre le risque de mort subite et d'étouffement, certaines mauvaises habitudes vont retarder son endormissement.

La naissance de votre 8e petite merveille du monde est imminente ? Si ce n'est pas le premier enfant de la famille, vous ne serez pas trop désorientés pour accueillir votre bébé ; pour certains, en revanche, l'accueil d'un premier enfant constitue une étape majeure, un saut dans l'inconnu. Alors, répétition générale et revoyons ensemble si tout est prêt dans la chambre de bébé.

Préparer la chambre de bébé

  • la température doit être légèrement plus chaude que celle des chambres d'adulte (autour de 19 °C-20 °C) ;
  • la chambre doit être aérée tous les jours (comme toutes les pièces de la maison !) ;
  • placez le lit loin de toute source de chaleur ou de lumière directe ;
  • éloignez-le de tout ce qui pourrait représenter un danger (prise de courant, rallonge électrique, rideau, objets tombant d'une étagère...) ;
  • si l'air est trop sec, installez un humidificateur ;
  • fermez les volets la nuit pour lui apprendre à distinguer les cycles diurnes et cycles nocturnes ;
  • interdiction aux chats et chiens de rentrer dans la chambre en raison des risques d'allergie. Et bien entendu, abstenez-vous d'y fumer.
Le bébé doit être couché sur le dos, dans une turbulette (ou gigoteuse) et sans couverture. © kristall, Fotolia

Bien choisir son lit de bébé

  • Le bébé doit avoir son propre lit : couché dans le vôtre, il risque de s'étouffer avec votre corps ou la couverture. De plus, il aura trop chaud à votre contact. Durant les six premiers mois, le lit peut toutefois être placé dans la chambre des parents pour le rassurer.
  • Ne le laissez jamais dormir sur un canapé, un pouf ou un lit d'adulte même pour une courte sieste.
  • Optez pour un modèle aux dimensions standard (60 x 120 cm) avec des barreaux suffisamment rapprochés (4,5 à 6,5 cm selon la norme européenne).
  • On peut ajouter un tour de lit pour faire plus joli, mais il faut le choisir fin et bien l'attacher pour ne pas que le bébé s'enfonce dedans.
  • Choisissez un matelas suffisant dur : selon une étude de 2019, 70 % des décès d'enfants de moins d'un an par suffocation sont dus à un couchage trop mou. Le matelas doit être à la bonne dimension, sans quoi le bébé pourrait glisser dans l'espace entre le matelas et les barreaux.

L’aménagement du lit

  • Pas d'oreiller, couverture, couette, ou peluche qui encombrent le lit : la turbulette fait office de couverture.
  • L'été, habillez le bébé d'un simple pyjama léger. L'hiver, vous pouvez laisser le body sous le pyjama et le coiffer d'un petit bonnet.
  • Pour les bébés ayant tendance à régurgiter ou à pleurer durant leur sommeil, on peut mettre un lange au-dessus du drap (à changer tous les deux jours).

Coucher son bébé : sur le ventre ou le dos ?

Le bébé doit impérativement être couché sur le dos : cette position a permis de réduire de 70 % les cas de mort subite du nourrisson. En effet, quand il est sur le ventre, le bébé n'a pas la force de se retourner et peut donc mourir étouffé (nez obstrué par le matelas ou le tour de lit). La position dorsale améliore aussi la respiration en cas de rhino-pharyngite ou de bronchiolite, relativement courantes chez le nourrisson. Inutile pour autant de l'attacher ou de le caler avec des coussins qui risqueraient là encore de l'étouffer.

Les rituels pour coucher bébé

  • Attendez au moins 15 minutes entre la fin du repas et le coucher pour éviter le risque de régurgitation. Le bébé doit avoir fait son rot après la tétée ou le biberon.
  • Ne jamais lui donner de médicaments pour dormir, y compris de l'homéopathie, car cela l'habitue à devoir prendre un cachet pour dormir.
  • Le bébé a peur du vide : ne le lâchez pas brutalement dans le lit.
  • Évitez les mobiles suspendus au-dessus du lit qui stimulent l'attention du bébé et retardent son endormissement
  • Otez systématiquement les cordelettes ou chainettes autour de son cou : risque d'étranglement !
  • On peut laisser une tétine pour l'endormissement, mais ne la rajoutez pas dans sa bouche une fois qu'il dort.
  • Veilleuse ou pas ? En réalité, elle sert surtout à rassurer les parents ! Avant l'âge de deux ans, un bébé n'a pas peur du noir. Néanmoins, garder une veilleuse allumée permet à la maman de surveiller son sommeil sans avoir à allumer la lumière.
Abonnez-vous à la lettre d'information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement).

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi